970x250

La santé des actifs marocains de l’Hexagone en débat

Fédération des amicales de travailleurs et commerçants en France

C’est autour de la santé des immigrés âgés que la Fédération des amicales de travailleurs et commerçants en France a tenu le 6 août à Casablanca son colloque annuel.

L’occasion de permettre à ces actifs, notamment ceux issus de la première génération, d’exprimer les difficultés qu’ils rencontrent, notamment en termes de conditions de vieillissement et de santé qui selon eux s’avèrent difficiles.

«La France vient à nouveau de reculer l’âge de départ à la retraite, et cette décision n’est pas sans provoquer des répercussions», indique la Fédération à ce propos. Et de préciser qu’à cette fin, «les intervenants ont fait appel à la création de structures au Maroc pour conseiller et aider à résoudre les problèmes des retraités installés en France, et à harmoniser les remboursements entre la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) du Maroc et la sécurité sociale française, tout en réduisant les délais de règlements».

Les participants ont dans ce sens plaidé pour la mise en place d’une politique adaptée envers cette population afin de créer un lien fort et solide avec le Maroc. Ils ont par ailleurs réclamé davantage de facilitation, notamment en termes de procédures administratives relatives à l’immobilier, à l’investissement et à l’opération Marhaba. Rappelons que ce rendez-vous a connu une forte adhésion des représentants de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et de la CNSS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.