La santé et les entreprises dans la ligne de mire de la BEI

La santé et les entreprises dans la ligne de mire de la BEI

L’institution financière se mobilise pour soutenir le Maroc

La Banque européenne d’investissement renforce son appui au Maroc en cette crise sanitaire. L’institution financière réitère son engagement à soutenir le Royaume à travers une aide de trésorerie immédiate et une accélération, à titre exceptionnel, du déboursement des prêts déjà signés pour soutenir les petites et moyennes entreprises.

Une mobilisation qui s’inscrit dans le cadre du réseau Team Europe auquel la BEI contribue à ce jour à hauteur de 5,2 milliards d’euros. «La Banque de l’Union européenne est plus que jamais mobilisée pour aider le Maroc à faire face à cette pandémie. L’une des conséquences économiques immédiates de cette pandémie est le manque soudain de liquidités auquel font face les petites et moyennes entreprises. C’est pourquoi depuis le début de la crise nous sommes à l’écoute des chefs d’entreprise et porteurs de projets afin de leur apporter un soutien concret et adapté», peut-on relever d’Emma Navarro, vice-présidente de la BEI. La responsable évoque dans ce sens un assouplissement des procédures pour débloquer “très rapidement” des financements face notamment au manque de liquidité.

A travers la mobilisation des lignes de crédits existantes dont l’encours s’élève à 440 millions d’euros, la BEI apportera les fonds de roulement nécessaires aux entreprises privées pour maintenir leurs activités. Le secteur public est également dans la ligne de mire de la BEI. La Banque entend renforcer encore son soutien et son expertise au secteur de la santé pour l’acquisition du matériel médical nécessaire et également le renforcement des infrastructures sanitaires. «Dans le domaine de la santé, après avoir financé la construction et la modernisation de nombreux hôpitaux, notre objectif est de soutenir le Royaume face aux besoins importants de matériel médical», indique la vice-présidente de la BEI.

La Banque européenne d’investissement est actuellement en pourparlers avec ses partenaires, notamment le ministère de la santé pour apporter tout l’appui nécessaire. Rappelons que la BEI a consacré jusque-là un financement de l’ordre de 70 millions d’euros de financement pour la construction et la modernisation de 16 hôpitaux (El Jadida, Khénifra, Témara, Salé, Tan Tan, Ouarzazate, Errachidia, Taroudant, El Kelaa, Essaouira, Taza, Larache, Chefchaouen, Tanger, Tétouan, Kénitra) avec à la clef des équipements à la pointe de la technologie pour plusieurs hôpitaux et des infrastructures permettant au personnel de travailler dans de meilleures conditions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *