970x250

La SDR s’attaque au projet d’aménagement de la médina d’Agadir

La SDR s’attaque au projet d’aménagement  de la médina d’Agadir

D’un coût de 2,8 millions de dirhams

La Société régionale de développement du tourisme Souss-Massa (SDR) s’attaque au projet de la mise à niveau de la médina d’Agadir à travers le lancement des travaux d’aménagement paysager de celle-ci.
La SDR Souss-Massa ouvre un niveau chantier au niveau de la région Souss-Massa et qui porte cette fois-ci sur l’un des monuments touristiques phares de la ville d’Agadir, en l’occurrence la médina d’Agadir. Dans ce sens, cette société en tant que maître d’ouvrage a publié récemment un appel d’offres pour la réalisation des travaux d’aménagement paysager de cette structure touristique. Le coût des prestations est estimé à 2,8 millions DH. Alors que l’ouverture des plis est prévue pour le 8 février prochain.

Les travaux seront exécutés en lot unique et comprennent : les travaux d’aménagement paysager de la médina d’Agadir, à savoir : terrassement, revêtement du sol, maçonnerie, génie civil, plantation, arrosage, mobilier de jardin, signalétique et réseau d’éclairage.
Le délai global d’exécution de la totalité des travaux et fournitures relatifs à ce projet, y compris le repliement des installations de chantier et la remise en état des terrains et des lieux est fixé à 6 mois pour les travaux, dont 1 mois de délai partiel pour l’aménagement et l’équipement du parc pour enfant, et de 12 mois pour l’entretien et le gardiennage.

Reconstruite en 1992 par un Sicilien né au Maroc, Coco Polizzi, cet architecte italien a su recréer une médina respectant en tous points les traditions berbères et arabes afin de mettre en lumière tout l’artisanat local. Véritable petit village, cette médina a pu épouser et respecter le paysage environnant.
Soucieux de construire un espace et complexe touristique qui reflète le plus fidèlement possible la vieille ville, Coco Polizzi a jeté les bases de la construction de ce bel ensemble de couleur rouge et de sable, baptisé médina d’Agadir ou médina de Coco Polizzi sur un terrain d’environ 4,5 hectares.
Ce projet avait comme objectif de mettre en valeur l’artisanat local et le patrimoine architectural et culturel amazigh en veillant à ce que la construction de cette médina soit faite avec des matériaux locaux et artisanaux ainsi que d’en faire un pôle culturel et touristique symbole de la renaissance d’une ville tel un phœnix légendaire.

Acquise en 2019 par le Conseil régional Souss-Massa à travers la SDR suite à sa liquidation judiciaire, cette médina offre une occasion en or pour apprendre l’histoire de la région et apprécier son architecture berbère et ses traditions ancestrales.
Pour rappel, et dans le cadre de ses actions de promotion de l’artisanat au niveau de la région de Souss-Massa, et pour garantir une meilleure communication et une égalité des chances pour les candidats, la SDR a déjà lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la mise à la disposition des artisans intéressés des boutiques de la médina d’Agadir pour exposer leurs produits et services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.