Accueil Economie La situation de la croissance économique à la loupe du HCP
EconomieUne

La situation de la croissance économique à la loupe du HCP

Valeur ajoutée, inflation et consommation des ménages au troisième trimestre 2022

Conjoncture : Un net ralentissement de la croissance économique nationale se situant à 1,6% a été enregistré au troisième trimestre 2022 au lieu de 8,7% durant le même trimestre de l’année précédente.

Le HCP vient de dévoiler sa note sur la situation économique nationale au troisième trimestre 2022 faisant état d’une augmentation des activités non agricoles (+3,6%) et d’une baisse pour celles du secteur agricole (-15,1%). Dans le même sens, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume s’est contractée de 16,2% au troisième trimestre 2022, après avoir enregistré un accroissement de 14,3% le même trimestre de l’année précédente, selon les experts du Haut-Commissariat au Plan. «Ceci s’explique par la baisse de la valeur ajoutée de l’agriculture de 15,1% au lieu d’une hausse de 16,6% et de celle de la pêche de 33,2% au lieu d’une baisse de 20,1%», relève la même source.

Concernant la valeur ajoutée du secteur secondaire, elle a connu un net ralentissement de son taux d’accroissement passant de 5,1% durant le même trimestre de l’année précédente à 0,4%. Cette situation est le résultat de la baisse des valeurs ajoutées de l’industrie d’extraction de 10,4% au lieu d’une hausse de 2,8%, du bâtiment et travaux publics de 2,5% au lieu d’une hausse de 14,2%, de «Électricité, gaz, eau, assainissement et déchets» de 0,1% au lieu d’une hausse de 3,8% et de la hausse de celle des industries manufacturières de 2,8% au lieu de 2,5%.

Quant à la valeur ajoutée du secteur tertiaire, elle a ralenti passant de 8,9% le même trimestre de l’année précédente à 5,7%. Dans ce sens, elle a été marquée par le ralentissement des activités d’hébergement et restauration (à 50,1% au lieu de 72,5%), de Transports et entreposage (à 5,5% au lieu de 33,8%), des Services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale (à 3,1% au lieu de 3,2%), de Recherche & développement et services rendus aux entreprises (à 2,6% au lieu de 10,7%), de Commerce et réparation véhicules (à 1,4% au lieu de 7,6%) et Services immobiliers (à 1% au lieu de 3,2%). La valeur ajoutée du secteur tertiaire a par ailleurs été marquée par la hausse des activités des services financiers et assurances (6,5% au lieu de 5,5%), des Services rendus par l’Administration publique générale et la sécurité sociale (avec 4,5% au lieu de 4%) ; et des activités d’Information et communication (1,4% au lieu de 0,4%). Pour ce qui est du taux d’inflation, il est en hausse dévoilant ainsi une croissance de 7,6% du PIB (au lieu de 13,8% une année auparavant).

Il en ressort une augmentation du niveau général des prix de 6% au lieu de 5,1%. S’agissant de la demande intérieure, elle affiche un net ralentissement passant de 8% durant le même trimestre de l’année précédente à 4,3%. Dans cette perspective, les dépenses de consommation finale des ménages ont connu un ralentissement de leur taux d’accroissement passant de 6,4% au troisième trimestre 2021 à 2,4%. En revanche, la consommation finale des administrations publiques est en hausse de 4,1% au lieu de 5,7%. La formation brute de capital fixe (FBCF) a enregistré pour sa part un net ralentissement (2,7% au lieu de 11,9% une année auparavant).

Sur le plan des échanges extérieurs de biens et services en volume, il s’avère que les exportations et les importations ont enregistré de fortes hausses durant le troisième trimestre 2022. Ainsi, les importations de biens et services sont en hausse de 25,8% au lieu de 15,1% durant la même période de l’année passée. Les exportations ont, pour leur part, augmenté de 23,2% contre 19,5% réalisée une année auparavant.

Articles similaires

Alerte météo: La vague de froid se poursuit jusqu’au jeudi

Un temps froid avec des températures minimales entre -8 et 3°C et...

Le Maroc rouvre son ambassade à Baghdad

Le Maroc a rouvert samedi son ambassade à Baghdad. La cérémonie d’inauguration...

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie