La voie express Tiznit-Dakhla sur la bonne voie

La voie express Tiznit-Dakhla sur la bonne voie

Le taux d’avancement des travaux dépasse les 38%

Les travaux ont été achevés au niveau du tronçon reliant Guelmim et Zrouila (province de Guelmim) et ont atteint 70% entre Tiznit et Sidi Bouadli (province de Sidi Ifni) alors que les travaux ont dépassé 53% sur le tronçon reliant le PK 1.187 (Oued Draa) et la commune d’El Ouatia (province de Tan-Tan).

Le taux d’avancement des travaux de la voie express Tiznit-Dakhla, dont le renforcement et l’élargissement de la route nationale N° 1 à 9 mètres entre Laâyoune et Dakhla, dépasse les 38%, a souligné, la dernière semaine à Sidi Ifni, le chef de chantier à la direction provisoire chargée de l’aménagement de la route nationale N° 1 entre Tiznit et Dakhla, Yassine Zitoune.

Dans une déclaration à la MAP, lors de la visite d’inspection du gouverneur de la province de Sidi Ifni, El Hassan Sidki, au tronçon de Sidi Ifni, à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière, M. Zitoune a indiqué que ce projet titanesque s’inscrit dans le programme du nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume, précisant que le taux d’avancement de ce projet entre Tiznit et Laâyoune a dépassé 41%.

Les travaux ont été achevés au niveau du tronçon reliant Guelmim et Zrouila (province de Guelmim) et ont atteint 70% entre Tiznit et Sidi Bouadli (province de Sidi Ifni), a-t-il poursuivi, ajoutant que les travaux ont dépassé 53% sur le tronçon reliant le PK 1.187 (Oued Draa) et la commune d’El Ouatia (province de Tan-Tan). Concernant les autres tronçons, le responsable a précisé que le taux d’avancement oscille entre 17% et 67%, faisant savoir que sept ouvrages d’art ont été achevés sur un total de 16, tandis que les travaux ont commencé dans les autres.

A cette occasion, des explications ont été présentées au gouverneur de la province de Sidi Ifni sur le taux d’avancement des travaux au niveau du tronçon de Sidi Ifni. Le gouverneur, qui a visité un ouvrage d’art situé à «Oued Afgha» dont les travaux ont atteint 90%, a également donné le coup d’envoi au projet relatif au renforcement et à l’élargissement de la route reliant les communes de Lakhssas et Ait Ouafka sur deux tranches. Le directeur provincial de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Mohamed Garaz, a indiqué que ce projet «important», qui s’étend sur une distance de 89 km, nécessite une enveloppe budgétaire d’environ 153 MDH. La première tranche de ce projet, dont le coût s’élève à 74,51 MDH, bénéficiera aux communes de Sidi Hssaein, Aït Erkha et Sidi Abdellah.

Quant à la deuxième tranche qui mobilisera un montant de plus de 78,40 MDH, elle profitera aux communes de Boutrouch, Ibdar, Tighirt, Anfeg et Ait Ouafka.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *