Economie

La ZAE de Fnideq ouvre ses portes aux commerçants et au grand public

© D.R

Pour leur faire connaître l’importance économique de cette infrastructure d’accueil

Evénement.  L’objectif est d’inciter les opérateurs économiques installés dans la zone à s’ouvrir davantage sur l’extérieur en vue de favoriser la commercialisation à grande échelle de leurs produits dans les marchés de la région.

Le secteur du commerce, un levier de développement économique à Fnideq. Tel est le thème des premières journées portes ouvertes prévues, du 21 au 26 février, dans la Zone d’activités économiques (ZAE), située à la périphérie de la ville limitrophe avec la frontière de Bab Sebta. Inaugurée officiellement il y a précisément une année, cette zone sera à cette occasion ouverte aux «commerçants locaux et régionaux ainsi que ceux venus des autres régions du Maroc et au grand public», ont fait savoir les organisateurs lors d’une conférence de presse tenue dernièrement pour présenter les grandes lignes du programme de cette première édition.

Initié par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA) et l’Association des investisseurs de la ZAE de Fnideq, cet événement, qui est très attendu par les locataires et les responsables du site, vise à faire connaître aux commerçants et aux simples visiteurs l’importance de la zone, dont l’aménagement et l’installation de ses équipements s’inscrivent dans le cadre du programme intégré de développement économique et social de la province de Tétouan et la préfecture de Mdiq-Fnideq.
Il s’agit de les informer sur «ses avantages en termes de la qualité des produits proposés à la vente en gros dans les locaux de la ZAE, de leur diversité et leur disponibilité selon les normes de qualité, d’hygiène et de sécurité», selon un communiqué de la CCIS-TTA.

Création d’une dynamique commerciale
L’objectif principal de ces premières portes ouvertes est, précise la même source, d’inciter les opérateurs économiques installés dans la zone à s’ouvrir davantage aux commerçants locaux et régionaux en vue de favoriser la commercialisation à grande échelle de leurs produits sur les marchés de la région. Les organisateurs veulent à travers cet événement créer une dynamique commerciale de la ZAE aux niveaux local et régional. Ils ambitionnent également de promouvoir la dynamique économique de la région dans son ensemble. Ce qui permet de faire intervenir les acteurs locaux et régionaux pour développer le secteur commercial, considéré comme «un pilier de l’économie locale, sur qui on peut parier à l’avenir», précise-t-on.

Notons que gérée par l’Agence spéciale Tanger Med (TMSA), la première tranche de la ZAE de Fnideq a déjà accueilli sur une superficie de 10 ha quelque 76 entrepôts de 200 à 1.000 m² (représentant les secteurs de l’agroalimentaire, du textile et habillement, de la droguerie et PRA, de l’électronique et produits d’hygiène, de la déco de maison,…) avec toutes les commodités et les installations communes nécessaires à son fonctionnement. Comme il avait été annoncé auparavant, elle est destinée à offrir une alternative pour la population de Fnideq et de sa région, qui dépendait pour sa grande majorité et dans un passé récent de la contrebande vivrière au poste frontalier de Bab Sebta.

Articles similaires

EconomieUne

Riva Industries décroche la conformité aux normes marocaines

Le processus de certification a été déroulé par L’Imanor dans le cadre...

Economie

The Ranch propose une expérience d’hébergement innovante

À seulement 30 minutes de la ville ocre, The Ranch se dévoile...

Economie

Plus de 200 chefs d’entreprises en mission au Sénégal

Une mission multisectorielle autour du thème « Investir au Sénégal : stabilité...

Economie

L’AMMC détaille le processus d’agrément

Le guide récemment élaboré par l’AMMC précise les conditions et les modalités...