La zone d’activité économique d’Asilah élit ses futurs locataires

La zone d’activité économique d’Asilah élit ses futurs locataires

Ce projet nouvelle génération favorise la redynamisation et la diversification de l’économie et l’emploi

Le projet de zone d’activité économique d’Asilah entre dans une nouvelle étape permettant de préciser sa position du noyau industriel à même d’accueillir les activités à forte valeur ajoutée. Ainsi, elle s’apprête à choisir ses futurs locataires. Un appel à manifestation d’intérêt vient d’être lancé, sous l’égide de la wilaya de la région de Tanger- Tétouan-Al Hoceima et en partenariat avec le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), pour désigner ceux parmi les opérateurs industriels désirant s’installer dans la nouvelle zone d’activité économique, et ce dans le cadre des mesures d’accompagnement des mesures entreprises en vue de favoriser le décollage économique de la ville blanche.

Il est ouvert au profit des investisseurs et opérateurs économiques répondant aux critères d’éligibilité et le dépôt de dossiers se poursuit jusqu’au 10 janvier 2022. Ils sont invités à adresser leur demande d’obtention de lots dans cette nouvelle zone au président de la Commission régionale unifiée d’investissement, via la plateforme www.cri-invest.ma. Le formulaire de candidature à renseigner est mis à leur disposition par le CRI dans son siège de Tanger et à télécharger à partir du portail : www.marchespublics.gov.ma. Très attendue, la réalisation de la future zone d’activité économique permet de favoriser la redynamisation et la diversification de l’économie et la création de l’emploi en particulier pour les jeunes. Elle est le fruit d’une convention de partenariat signée par les partenaires concernés, notamment la wilaya de la région de Tanger-Tétouan Al Hoceima, l’APDN, le ministère de l’économie et des finances, le ministère de l’industrie et du commerce ainsi que les Conseils élus de la région et la commune d’Asilah.

Située dans le périmètre urbain, à proximité de la route nationale RN1 reliant Tanger à Rabat, la nouvelle zone d’activité économique fait renaître un grand espoir parmi la population zaïlachie dont la majorité des revenus dépend principalement de la pêche et du tourisme saisonnier (avec une durée d’activité d’à peine deux mois). Ce projet prévoit de consacrer pour sa première tranche une superficie de 13 hectares permettant d’accueillir jusqu’à 47 lots au profit des opérateurs retenus dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt. Il s’agit plus précisément de lots de 700 m² à 5.000 m² mis à la disposition des bénéficiaires de cette première tranche et opérant notamment dans l’agroalimentaire, le textile et cuir, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques, celles chimiques et parachimiques ainsi que dans les activités artisanales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *