Accueil Economie L’activité économique nationale devrait faire preuve de résilience : Une croissance de 3,4 % anticipée par le HCP au 1er trimestre 2023
EconomieUne

L’activité économique nationale devrait faire preuve de résilience : Une croissance de 3,4 % anticipée par le HCP au 1er trimestre 2023

L’économie nationale aurait affiché une croissance de 1,4 % au quatrième trimestre 2022, en variation annuelle, après avoir progressé de 1,6 % au troisième trimestre. Une annonce faite par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans le cadre de son point de conjoncture du quatrième trimestre. Le HCP relève dans ce sens une rétraction de la valeur ajoutée agricole. Elle aurait poursuivi son repli au rythme de -15,9 % au lieu d’une hausse de 17,8 % un an auparavant. En parallèle, les services marchands auraient maintenu leur dynamique soutenant ainsi une amélioration de 3,4 % de l’activité hors agriculture au dernier quart de l’année. «La croissance des branches secondaires hors industrie manufacturière aurait connu un retournement à la baisse, mais l’activité des branches tertiaires se serait renforcée, affichant une hausse de 5,7 % en variation annuelle», peut-on lire de la publication du HCP. Et de poursuivre que «dans les services principalement marchands, la dynamique d’activité dans le transport et le tourisme se serait poursuivie, contribuant pour +1,5 point à la croissance économique globale. La valeur ajoutée du tertiaire non marchand se serait, pour sa part, accélérée, après avoir connu un léger ralentissement au troisième trimestre 2022».

Au quatrième trimestre 2022, le HCP observe une bonne orientation des exportations et hausse continue des importations, une résilience de la demande intérieure, une persistance des niveaux élevés des prix à la consommation ainsi qu’une amélioration encore soutenue de la création monétaire. Pour 2023, le HCP reste optimiste anticipant ainsi un redressement de l’activité économique nationale. Les prévisions portent sur une croissance de 3,4 % au premier trimestre 2023. «La croissance économique nationale devra, toutefois, faire preuve de résilience si les conditions climatiques hivernales 2023 s’ajustent à la saison normale », fait savoir le HCP. Et de préciser que «la valeur ajoutée hors agriculture afficherait une hausse de 3 %, en variation annuelle, au premier trimestre 2023 au moment où la valeur ajoutée agricole augmenterait de 6,7 %. Un redressement du pouvoir d’achat des ménages est également attendu au titre des trois premiers mois de l’année 2023, notamment en milieu rural.

Ainsi, les dépenses de consommation devraient connaître une hausse de 4,5 % au premier trimestre contre 1,1 % observé au titre de la même période de l’année passée. Parmi les prévisions, on relève également un resserrement continu de la politique monétaire. Ceci contribuerait, en revanche, à ralentir la demande des entreprises au moment où la croissance de l’investissement se maintiendrait, selon le HCP, et ce grâce au renforcement du soutien des dépenses publiques. Le HCP relève par ailleurs que la demande intérieure verrait sa contribution à la croissance économique globale s’accroître, pour atteindre +3,2 points au premier trimestre 2023, au lieu de +0,8 point au cours de la même période de l’année antérieure.

Articles similaires

Covid-19 : La situation épidémiologique actuelle « est la meilleure » depuis le début de la pandémie

La situation épidémiologique actuelle au Maroc est la meilleure depuis le début...

Le Maroc élargit son offre de formation dans les métiers de l’automobile

Mobilité électrique, batteries, câblage automobile, peinture 2.0…

Radisson Hotel Group : La croissance au rendez-vous en 2022

2022 a été marquée par le déploiement du plan d’expansion du Groupe...

CIH Bank intègre le Masi.ESG

Après l’élargissement de sa composition à 15 valeurs, l’indice Masi.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus