EconomieUne

L’ADA veut moderniser sa plateforme dédiée aux produits du terroir

© D.R

L’argan, la rose, le safran, la figue de barbarie, le miel, les dattes, l’huile d’olive, le henné… Les produits du terroir marocain font le bonheur des consommateurs à travers le monde. Pour répondre à la demande croissante, appuyer les producteurs et renforcer la visibilité de leurs produits, l’Agence pour le développement agricole (ADA) compte mettre à niveau sa plateforme dédiée à la promotion des produits du terroir et renforcer leur notoriété, notamment sur les réseaux sociaux.

L’ADA met à niveau son dispositif en ligne pour les produits du terroir. Ce projet vise à promouvoir les e-shop et maintenir la gestion de la plateforme e-vitrine existante. L’objectif étant de procéder au référencement de 100 nouveaux groupements de produits du terroir au niveau de la e-vitrine et le développement d’un espace e-shop avec l’insertion des produits de 50 groupements dans cet espace. Cette initiative cible aussi le développement de la notoriété, la présence et l’e-réputation de la plateforme (www.terroirdumaroc.gov.ma) sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou TikTok à travers notamment le déploiement d’un «drive to e-shop» avec la conversion d’internaute en acheteur. «L’Internet, de jour en jour et à un rythme accéléré, révolutionne les canaux de vente habituels en offrant aux entreprises un accès à de nouveaux marchés, ainsi qu’un moyen inégalé pour fidéliser et satisfaire les attentes de leurs clients existants tout en leur permettant d’optimiser leur activité de promotion», explique l’Agence. Et d’ajouter : «Le nombre de sites promotionnels connaît une croissance exponentielle. Même les analystes les plus pessimistes annoncent des chiffres prometteurs. Cette explosion émane aussi bien de grandes entreprises que de plus petites entités». L’espace e-shop à mettre en place devra être accessible à tous les clients et permettrait de commander en ligne et de payer par carte bancaire ou contre livraison. Il faut dire que les produits du terroir occupent une place importante dans la stratégie Génération Green. «Les produits du terroir comptent plusieurs familles de produits ou de filières de produits. Le département de l’agriculture a réalisé 16 études régionales d’identification et de caractérisation des produits du terroir qui ont permis d’inventorier plus de 200 produits à fort potentiel», explique la même source citant à titre d’exemple l’argan, la rose, le safran, la figue de barbarie, le miel, les dattes, l’huile d’olive, les plantes aromatiques et médicinales (PAM) ou encore le henné. «Certains de ces produits bénéficient d’une reconnaissance officielle à travers la labellisation de leurs produits sous forme d’Appellation d’origine protégée (AOP) ou Indication géographique protégée (IGP)», indique l’Agence dont la mission est de promouvoir les produits du terroir. D’ailleurs, au début du mois de mars celle-ci avait lancé à Marrakech la 6ème édition du concours marocain des produits du terroir avec plus de 1.200 produits présentés par 348 producteurs issus de toutes les régions du Maroc. Créé en 2014, cet évènement vise à encourager et accompagner les coopératives agricoles tout en stimulant l’esprit de compétitivité entre les producteurs des produits du terroir afin de répondre aux exigences du marché national et international. A noter par ailleurs que la nouvelle stratégie agricole appelle à l’adoption de nouveaux mécanismes d’accompagnement qui concernent l’introduction des nouvelles technologies et la digitalisation des services agricoles au profit des agriculteurs. Cette stratégie qui, pour rappel, ambitionne de faire émerger une nouvelle génération d’organisations agricoles avec l’objectif de multiplier le taux de regroupement des agriculteurs, en particulier les coopératives et les agrégations.

 

 

Articles similaires

CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone...

EditorialUne

Statistique évolutive

L’élaboration des politiques publiques ainsi que la prise de décision, aussi bien...

ActualitéUne

Aïd Al-Adha : M. Sadiki tient une réunion avec les professionnels de la filière des viandes rouges

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et...

ActualitéUne

M. Laftit s’entretient avec son homologue belge des moyens de renforcer la coopération bilatérale

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a eu, lundi à Rabat, des...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus