L’Agence nationale des ports n’a pas chômé en 2013

L’Agence nationale des ports n’a pas chômé en 2013

L’Agence nationale des ports (ANP) a cartonné en 2013. En effet, avec la mise en œuvre de son programme d’investissement par l’engagement de plusieurs grands projets structurants pour une enveloppe de 785 millions de dirhams, la consolidation des actions de régulation des activités et des opérateurs portuaires et le déclenchement de projets communautaires susceptibles de procurer aux usagers portuaires des services à valeur ajoutée et d’améliorer leur propre compétitivité, l’Agence n’a pas chômé.

Ce sont là les principales conclusions mises en exergue lors de la session du conseil d’administration de l’ANP tenue le 22 mai à Rabat, sous la présidence de Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique.

Ainsi, lors de cette session, consacrée à l’examen du bilan des réalisations de l’ANP au titre de l’exercice 2013, le conseil d’administration s’est arrêté sur l’effort d’investissement engagé par l’Agence, ainsi que sur les grands projets structurants lancés visant à apporter un saut qualitatif au secteur, l’amélioration de son efficacité et le renforcement de sa gouvernance.

À ce titre, présentant les grandes lignes du rapport d’activité soumis aux membres du conseil d’administration, Nadia Laraki, directrice générale de l’ANP, a précisé que les investissements lancés par l’Agence visent, entre autres, le développement et la sauvegarde de l’offre portuaire, l’accompagnement de projets structurants issus de stratégies sectorielles et la fédération des acteurs de la communauté portuaire autour de projets susceptibles de procurer aux usagers portuaires des services compétitifs et à valeur ajoutée. 

Par ailleurs, les indicateurs financiers de l’ANP ont marqué des évolutions positives au titre de l’année 2013. «Le chiffre d’affaires de l’agence en 2013 a atteint 2,7 milliards de dirhams dont 1,5 milliard correspondant au ticket d’entrée de la concession du TC3, soit une augmentation de 130,3 et de +4,4% sans ledit ticket. Aussi, la valeur ajoutée s’est élevée à 2,4 milliards de dirhams, soit une hausse de 247,5%, et le résultat net a atteint 1,1 milliard de dirhams, en progression de 629,9%.

Sans le ticket d’entrée généré par la concession du terminal à conteneur TC3 du port de Casablanca, le résultat net réalisé par l’ANP au titre de l’année 2013 a atteint 265,3 millions de dirhams, soit une augmentation de 79,1% par rapport à l’année 2012», a expliqué Mme Laraki.

À noterqu’à l’occasion des débats fructueux et constructifs qui ont suivi l’exposé de la directrice générale, les membres du conseil d’administration ont tenu à féliciter l’ANP pour les efforts déployés, notamment en matière d’investissements et de régulation du secteur, pour rehausser le niveau de compétitivité des ports marocains.

C’est ainsi qu’après épuisement des points inscrits à l’ordre du jour, le conseil d’administration a adopté les résolutions qui lui ont été soumises.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *