Lancé par le Fonds monétaire arabe : FinxAr, un indice pour mesurer l’évolution des Fintechs dans le monde arabe

Lancé par le Fonds monétaire arabe : FinxAr, un indice pour mesurer l’évolution des Fintechs dans le monde arabe

«L’indice annuel vise à identifier les efforts déployés par les pays arabes pour permettre et promouvoir l’adoption de la Fintech. Il contribue également à l’établissement d’une vision pour l’industrie moderne des technologies financières dans les pays arabes…»

Le Fonds monétaire arabe dévoile son indice de fintech (FinxAr). Dédié aux pays arabes, cet indice vient mettre en lumière l’évolution de l’industrie des technologies financières modernes et des services financiers numériques sur la période 2018-2020. Son lancement s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’institution pour aider les pays de la région à promouvoir l’industrie de la Fintech ainsi qu’à réussir leur transformation financière numérique de manière inclusive et durable. «L’indice annuel vise à identifier les efforts déployés par les pays arabes pour permettre et promouvoir l’adoption de la Fintech. Il contribue également à l’établissement d’une vision pour l’industrie moderne des technologies financières dans les pays arabes et à la manière de soutenir l’écosystème fintech, afin d’aider à formuler des politiques nationales visant à renforcer l’industrie dans les pays arabes à l’avenir, où ils exploitent les opportunités potentielles et atténuent les défis connexes», souligne le Fonds monétaire arabe qui dévoile les premiers résultats de son indice à l’occasion de la journée arabe de l’inclusion financière coïncidant chaque 27 avril. Les résultats de l’indice reflètent l’intérêt et les efforts déployés par les autorités arabes au cours des trois dernières années pour améliorer les possibilités de déploiement des technologies financières et des services financiers numériques, en plus de la mise en œuvre de stratégies et de programmes nationaux de transformation numérique au cours de l’année 2020 est évident par rapport à 2018 et 2019.

Finxar : Quelle approche?

L’indice FinxAr est considéré comme le premier de ce type en termes de dimensions et de domaines d’intervention des pays et de suivi de leurs efforts pour améliorer l’écosystème national fintech. Son score général s’articule autour de 43 %. Il se compose de six principaux indices qui représentent les principaux piliers de l’écosystème fintech. Citons dans ce sens les politiques et la législation, le côté demande, l’accès au financement, l’infrastructure des marchés financiers, le développement des talents pour soutenir les innovations, et enfin la collaboration et les partenariats.

Quelle place pour le Maroc?

Bien qu’il se positionne un peu en retrait dans le classement, le Royaume se démarque par ses efforts en termes d’instauration d’un cadre propice au développement des Fintechs. Certes dans l’ensemble, l’indice du Maroc dans ce classement tourne autour de 33 % par rapport à la moyenne générale 43 %, mais le Royaume arrive 5ème en termes de demande. L’indice y afférent est estimé à 52 % contre une moyenne générale de 44 %. Ce positionnement couronne l’existence d’un cadre institutionnel structuré en charge du Programme national d’éducation financière dans un cadre clair de gouvernance sans oublier les programmes de sensibilisation sur les paiements par téléphone mobile et du soutien aux innovations en matière de paiements numériques. Le Maroc se distingue également par les avantages fiscaux et des dépenses réduites pour les entreprises émergentes de technologie financière moderne. Rappelons que les résultats ont montré que les Émirats Arabes Unis se sont classés au premier rang des pays arabes dans l’indice général avec un pourcentage de 75 %, et ce grâce aux multiples efforts visant à améliorer les diverses activités fintech, et les diverses initiatives utilisant les dernières technologies financières et fournissant les exigences qui amélioreraient leur adoption.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *