Economie

Lancement de la grande enquête nationale de structure auprès des entreprises: Plus de 15.000 entreprises visées

Si le thème paraît au premier abord flou, le haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, a tenu à le simplifier lors de son intervention.

Concrètement, il s’agit d’une opération qui s’étale du mois de mai au mois de décembre prochain. Elle s’inscrit dans le cadre d’une série d’opérations statistiques d’envergure que le HCP a programmée dans son plan d’action, à court et à moyen termes en vue de satisfaire au mieux les besoins en information statistique, économique et sociale des opérateurs nationaux et étrangers et des partenaires internationaux. Plus de 15.000 entreprises relevant de différents secteurs tels que la pêche, les mines, l’industrie manufacturière, l’énergie, la construction, le commerce seront concernées par cette enquête.

Le haut commissaire a saisi l’occasion pour souligner l’importance que revêt cette enquête, eu égard à l’apport attendu des résultats de cette enquête pour une connaissance plus actualisée des structures économiques du pays.

«L’enquête nationale sur les structures économiques 2015 est l’une des grandes opérations nationales qui a fait l’objet d’une Haute Instruction adressée par Sa Majesté le Roi au HCP, le 20 octobre 2010, à l’occasion de la Journée mondiale de la statistique», explique-t-il. Et de renchérir: «De ses résultats dépendent, également, la préservation de la richesse informationnelle de nos comptes nationaux, leur conformité à la norme des Nations Unies et leur comparabilité internationale».

Le Maroc a procédé à des changements successifs des années de base de ses comptes nationaux. L’enquête nationale de structure auprès des entreprises permettra «de fournir des données irremplaçables pour une nouvelle avancée de ces comptes», argue M. Lahlimi Alami.  De son côté, la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun, a estimé nécessaire pour le comité des chefs d’entreprises de participer activement à la réalisation de cette importante enquête nationale et s’impliquer davantage dans cette opération visant la collecte d’informations et de données sur les entreprises.

A la question légitime de savoir à quoi serviront les données collectées, Mme Bensalah et M. Lahlimi Alami étaient unanimes. Ces données permettront aux entreprises de se projetter dans l’avenir, de traiter les problématiques posées et d’anticiper les mutations qui s’opèrent dans le monde des affaires. Les statistiques qui ressortent de cette opération serviront également à actualiser les indicateurs des comptes nationaux de 2007, à recalculer le Produit national brut (PNB) et à déterminer la contribution de chaque secteur dans l’économie nationale.

Les informations qui seront collectées portent principalement sur les ventes, les achats de matières premières et produits consommables, la consommation d’énergie, les frais de transport des marchandises, les achats de travaux, études et prestation des services, les investissements et leurs financements, les ressources humaines et d’une façon générale sur tous les actes par lesquels l’entreprise réalise ses activités.

Articles similaires

EconomieUne

Grâce à ses atouts riches et diversifiés : Le Nord mise sur le tourisme multidimensionnel

La ville du détroit est promise à un bel avenir dans ce...

EconomieUne

Efficacité énergétique dans l’industrie : La deuxième phase du projet AEEIM de l’ONUDI lancée

Cette nouvelle étape se distingue par la mise à disposition d’une offre...

EconomieUne

Protection des zones oasiennes : M. Sadiki met en exergue l’expérience marocaine

Selon le ministre, le Maroc a adopté une stratégie nationale intégrée adossée...

EconomieUne

Un secteur étroitement lié au tourisme : La semaine nationale de l’artisanat démarre à Casablanca

Le programme de la semaine nationale démarrera ce 28 février par le...