Lancement de Smart Start : Injaz Al Maghrib accompagne 180 jeunes entrepreneurs

Lancement de Smart Start : Injaz Al Maghrib accompagne 180 jeunes entrepreneurs

Une nouvelle opportunité s’ouvre aux jeunes entrepreneurs. Après «Company program», Injaz Al Maghrib dévoile son nouveau-né en termes d’accompagnement et de mentoring.

Il s’agit de «Smart Start», un nouvel outil dédié à l’appui de la nouvelle génération d’entrepreneurs.

La cible est bien précise : le programme concerne les porteurs de projets ayant bénéficié de Company program, visant en premier lieu la formation à la création et à la gestion d’entreprise dispensée dans les universités. Financé par CEED USAID (Center of entrepreneurial and executive developpement), et conçu en partenariat avec Attijari Finances Corp, Smart Start prolonge l’aventure pour les jeunes entrepreneurs.

«Ce programme donne la possibilité aux futurs chefs d’entreprises de concrétiser leur ambition de créer pratiquement leur entreprise loin du volet académique et théorique», a affirmé dans ce sens M’hammed Abbad Andaloussi, président d’Injaz Al Maghrib, lors d’une conférence tenue à cet égard lundi 26 mai à Casablanca. Injaz Al Maghrib se donne pour défi de préparer les junior entreprises à l’incubation et au montage effectif des entreprises.

La démarche revêt plusieurs enjeux. «Nous contribuons à travers ce programme à la création d’une nouvelle génération d’entrepreneurs et à la transmission des compétences nécessaires pour prospérer dans le monde des affaires», ajoute  Abbad Andaloussi. Dans ce sens, Injaz Al Maghrib sélectionnera 30 projets pour suivre le programme. La finalité étant d’accompagner près de 180 jeunes dirigeants pendant 6 mois dans leurs processus de créations d’entreprises, et ce pour une période allant de mars 2014 à août 2015.

«Un arsenal composé de cadres d’Attijari Finances Corp se chargera de leur encadrement afin de monter en bonne et due forme leur projet, allant ainsi de la conception, à la création, jusqu’à la mise en relation avec des incubateurs et bailleurs de fonds», explique, pour sa part, Yassine Mseffer, directeur général d’Injaz Al Maghrib. Smart Start déploie donc une démarche pédagogique axée sur le « Learning by doing».

«Il s’agit d’un accompagnement personnalisé de professionnels à professionnels que nous présentons aux jeunes porteurs de projets. Ce soutien leur permettra de réaliser un business plan exhaustif, incluant ainsi une étude de marché, une étude de faisabilité et une visibilité financière», relève-t-on de M. Mseffer. Notons que les porteurs de projets, sélectionnés parmi les plus brillants étudiants universitaires, seront regroupés en junior entreprises pour aborder avec leurs mentors les différentes modalités de réalisation de leur business.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *