970x250

Lancement du MCRDV pour encourager la recherche scientifique agricole

Lancement du MCRDV pour encourager  la recherche scientifique agricole

Il prévoit des financements de l’ordre de 600.000 DH

Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts vient de lancer un appel à projets dans le cadre du Mécanisme Compétitif de Recherche –Développement et Vulgarisation (MCRDV) avec à la clé des financements qui peuvent aller jusqu’à 600.000 DH.
Dans les détails et selon les termes de référence de l’appel à projets lancé récemment, le MCRDV permet un financement compétitif de la recherche collaborative, sur des thèmes prioritaires répondant aux besoins identifiés dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 en s’appuyant sur des équipes pluridisciplinaires et multi-institutionnelles performantes avec un processus efficace de transfert systématique des résultats des travaux de recherche.

Pour bénéficier de ce mécanisme, les projets soumis au titre de l’année 2022 doivent obligatoirement s’inscrire dans le cadre des thématiques liées à l’intelligence artificielle, digitalisation et développement agricole, le développement de systèmes de production agricoles innovants et résilients face aux changements climatiques, et la transformation, valorisation et commercialisation des produits agricoles.
Les projets de recherche financés dans le cadre du MCRDV ont une durée de 3 ans, avec un financement plafonné à 600 000 dh (200.000 en moyenne par an). Les versements de subventions se font chaque année sur la base d’un programme d’emploi détaillé validé par les établissements et le comité de coordination du MCRDV. La reconduction du financement d’un projet est décidée en fonction de l’évaluation annuelle de son état d’avancement.

Notons que le MCRDV est ouvert aux équipes multi-institutionnelles de chercheurs et/ou d’enseignants-chercheurs. Les projets déposés doivent obligatoirement être coordonnés par des établissements d’enseignement supérieur et de recherche agricoles sous tutelle du Département de l’Agriculture.
Le programme est coordonné par un Comité National présidé par la Direction de l’Enseignement, de la Formation et de la Recherche (DEFR), et représenté par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche agricoles, les directions centrales, la profession, les établissements de développement, la Fédération des Chambres d’Agriculture. Celui-ci a pour rôle de sélectionner et assurer le suivi annuel et l’évaluation finale des projets de recherche, actualiser les critères de suivi, évaluation des projets, et le processus de l’appel à projets, et arrêter l’enveloppe budgétaire à allouer à chaque projet sélectionné. Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche agricoles sont chargés de mettre à la disposition des équipes des moyens disponibles, de valider les programmes d’emplois des projets retenus et d’assurer un suivi régulier des réalisations des projets dont ils assurent la coordination.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.