L’ANDA vient de lancer un appel d’offres: Une nouvelle stratégie aquacole à l’étude

L’ANDA vient de lancer un appel d’offres: Une nouvelle stratégie aquacole à l’étude

Le Groupement Inetum Consulting SA et Claire Vision Consulting SARL a été retenu pour la réalisation de la nouvelle stratégie de positionnement des produits aquacoles pour 1,26 million DH.

Dans les détails, la stratégie Halieutis, lancée en 2009, a donné un élan d’envergure au secteur halieutique dans toutes ses composantes et a érigé l’aquaculture parmi ses priorités. L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a entamé, depuis sa création en 2011, plusieurs chantiers structurants pour asseoir les bases d’une aquaculture durable. Il s’agit entre autres de la réalisation des Plans d’aménagement aquacole (PAA) en vue d’évaluer les potentialités du littoral sur toute son étendue et mettre à la disposition des investisseurs des espaces pertinemment sélectionnés, écologiquement viables, socio-économiquement faisables et propices à une activité aquacole adaptée.

Après avoir identifié les potentialités aquacoles par les PAA et sélectionné les investisseurs intéressés par la réalisation de projets aquacoles, le développement du marché aquacole au niveau national demeure la clé de voûte pour l’essor de ce secteur.

C’est dans ce sens que l’ANDA a lancé récemment un appel d’offres pour étudier les opportunités de marché pour les produits aquacoles potentiellement viables au Maroc et d’évaluer leur demande potentielle de la part du consommateur, des professionnels des produits de la mer et des différents maillons de la chaîne de valeur de l’industrie aquacole.
Ainsi le Groupement Inetum Consulting SA et Claire Vision Consulting SARL qui vient d’être sélectionné par l’ANDA orientera les opérateurs aquacoles actuels et futurs dans leur choix de commercialisation tout en identifiant les opportunités claires pour leur positionnement au regard de la structure du marché actuel dans sa globalité (pêche, importation, et aquaculture). Le champ de cette étude comprend les espèces à vocation aquacole, à savoir les coquillages, les poissons d’élevage et les crevettes.

Cette étude permettra de réaliser un diagnostic complet de la chaîne de commercialisation des produits aquacoles au Maroc pour en relever les insuffisances et les opportunités afin d’améliorer l’accessibilité et la visibilité des produits aquacoles auprès du consommateur, et ce à travers une enquête qualitative auprès des consommateurs, des aquaculteurs, et des clients professionnels des produits de la mer afin d’identifier les axes de développement de la commercialisation des produits aquacoles, tout en prenant en considération les avis des industriels de la transformation des produits de la mer pour évaluer leurs attentes en termes d’approvisionnement en produits aquacoles et l’opportunité pour la transformation et la valorisation de ces produits.
Ce document permettra également de développer un modèle de circuit de commercialisation adapté aux caractéristiques et enjeux du développement de la production aquacole nationale.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *