L’année 2020 : Programme intégré d’appui et de financement des entreprises

L’année 2020 : Programme intégré d’appui et de financement  des entreprises

Parmi les dispositifs phares de l’année 2020, on cite le programme intégré d’appui et de financement des entreprises dont les conventions y afférentes ont été signées en date du 27 janvier.

L’orientation étant de faciliter l’accès des entreprises au financement. Articulé autour de trois grands axes, ce programme a pour objectif de financer l’entrepreneuriat, de coordonner les actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et de garantir l’inclusion financière des populations rurales. Rebaptisé «Intelaka», ce programme comporte plusieurs mesures destinées à contenir et à dépasser les difficultés qui entravent l’accès au financement des jeunes porteurs de projets et des très petites et petites entreprises.

Le programme porte sur deux produits de garantie et un produit de financement avec des taux préférentiels. Citons dans ce sens Damane Intelak apportant une garantie de 80% du crédit plafonné à 1,2 million de dirhams. Ce financement, qui peut être un crédit d’investissement ou de fonctionnement, est accordé à un taux fixe de 2%. Le deuxième produit de garantie n’est tout autre que «Damane Intelak Al Moustatmir Al Qaraoui», réservé au monde rural. Ce produit apporte une garantie de 80% du crédit plafonné à 1,2 million de dirhams. Il est par ailleurs octroyé à un taux fixe de 1,75%. Par ailleurs le produit de financement «Start TPE» est destiné à financer les besoins en fonds de roulement liés à des crédits bancaires à moyen et long termes de 300.000 dirhams maximum, garantis par l’un des deux premiers produits. Il consiste en un prêt d’honneur de 50.000 dirhams accordé sans intérêts ni exigences de sûreté, remboursable en une seule fois après une franchise de cinq ans maximum.

Le déclenchement de la crise sanitaire n’a pas entravé la mise en œuvre de ce dispositif lancé en février. Selon les statistiques disponibles, un financement de près de 2 milliards de dirhams a été alloué à mi-novembre profitant ainsi à 9.443 bénéficiaires. Les crédits octroyés ont bénéficié aux entrepreneurs individuels à hauteur de 47% et aux TPE pour 53% et ce notamment aux secteurs du commerce et distribution avec 25%, de l’agriculture (14%) de l’industrie (13%), des services (13%) et du tourisme (10%). Notons qu’environ 60% des bénéficiaires ont obtenu des financements d’un montant inférieur ou égal à 100.000 dirhams et 26% entre 100.000 dirhams et 300.000 dirhams, 6% entre 300.000 dirhams et 500.000 dirhams et 8% d’un montant supérieur à 500.000 dirhams. Le nombre de créations d’entreprises a avoisiné les 1.689 entreprises, alors que les intentions de créations d’emplois ont dépassé les 28.004 emplois au 15 novembre 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *