Accueil Economie L’Association des Centraliens et Supélec du Maroc renouvelle son bureau Jalal Charaf nouveau président
Economie

L’Association des Centraliens et Supélec du Maroc renouvelle son bureau Jalal Charaf nouveau président

Centraliens 

L’Association des Centraliens et Supélec du Maroc (ACSM) a tenu, jeudi dernier, son assemblée générale au cours de laquelle Jalal Charaf a été élu en tant que nouveau président de l’Association

«Les membres de l’Association des Centraliens et Supélec du Maroc se sont réunis le jeudi 15 décembre 2022 afin de présenter le rapport moral et financier de l’exercice2022, donner quitus à l’ancien bureau, élire leur nouveau président et désigner les membres du bureau 2023-2024», indique l’ACSM dans un communiqué. Elu pour un mandat de deux ans renouvelable une seule fois, le nouveau président M. Jalal Charaf, Centralien de Paris promotion 1999, a présenté les priorités du nouveau bureau: «Développer l’adhésion et l’implication des camarades de l’Ecole CentraleSupélec et Centrale Casablanca pour assurer leur rayonnement, contribuer au débat public sur les questions importantes pour le développement de notre pays, travailler sur l’ouverture de l’ACSM aux autres associations du Groupe des écoles centrales et l’implication de leurs alumni, et organiser le 8ème forum Centralien Supelec».

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie