L’autoroute en mode numérique : ADM prend le virage du digital

L’autoroute en mode numérique : ADM prend le virage du digital

ADM a inscrit la digitalisation parmi ses chantiers structurants. Dès 2018, Autoroutes du Maroc a franchi le pas vers la performance opérationnelle accompagnant le chantier d’industrialisation et de modernisation de l’activité d’exploitation.

Cela a permis d’impulser la digitalisation et l’industrialisation complète des filières péage et maintenance en parallèle de l’informatisation de la gestion du trafic en temps réel. Une année plus tard, la digitalisation globale des données s’est renforcée dans le sens d’une meilleure gestion et exploitation des données. Dans le même sens, les activités supports ont entamé les phases préparatoires de leur digitalisation. Dans le contexte de crise et suite à l’état d’urgence sanitaire ADM a accéléré la digitalisation de ses achats à travers le déploiement d’une solution de dématérialisation de son processus achats afin de simplifier et d’améliorer l’accès et la soumission aux marchés d’ADM. La finalité pour l’entreprise est de préparer la phase ultérieure de levée de l’état d’urgence sanitaire pour permettre à son écosystème d’assurer une reprise des activités. Elle a mis en place la plateforme Achats ADM en ligne joignable sur le lien : https://achats.adm.co.ma.

Cette plateforme permet aux entreprises d’accomplir les formalités d’achat qui couvrent : la consultation des appels à la concurrence lancés ou en cours, le retrait des dossiers d’appel à la concurrence, la demande de tout renseignement ou information relatifs à un appel d’offres ou à une consultation, le dépôt des dossiers et des offres en format électronique, la fourniture des compléments de dossiers ou la rectification des erreurs matérielles éventuelles suite à la demande de la commission d’appel d’offres et la consultation des résultats des appels d’offres. Dès les 10 premiers jours qui ont suivi le lancement de la plateforme, ADM avait annoncé 40 appels d’offres traités exclusivement en digital («zéro papier») en 10 jours avec 4 ouvertures de plis par jour et en moyenne 3 à 5 offres fournisseurs déposées en ligne par appel d’offres. Plus de 2.600 téléchargements d’appels d’offres ADM sur la plateforme achats ont été comptabilisés sur ladite période et plus de 2.000 entreprises enregistrées sur la plateforme à travers une session et un compte utilisateur entreprise sécurisé. Toujours sur le volet du virage numérique, ADM, l’UM6P et la Fondation MAScIR ont conclu en début du mois d’octobre un accord-cadre de coopération dans le domaine de la recherche et du développement scientifique et technologique.

La finalité derrière cette convention serait de développer un programme de recherche répondant aux besoins d’ADM dans le cadre du chantier ambitieux qu’elle mène pour la transformation et la modernisation de son activité d’exploitation. ADM a précédemment signé plusieurs accords de coopération technique avec des partenaires étrangers, leaders dans le domaine du télépéage, pour accompagner et accélérer la mise en place de solutions digitalisées. Les trois institutions nationales ont convenu de mettre en œuvre leur expertise pour mener des projets en lien avec la gestion automatisée du trafic, l’utilisation des nouvelles technologies, notamment l’intelligence artificielle, pour la modernisation des systèmes de péage et de la gestion de l’infrastructure autoroutière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *