970x250

Le détail des exportations marocaines au 1er semestre

Le détail des exportations marocaines  au 1er semestre

Demi-produits, produits finis de consommation, produits alimentaires, équipements industriels…

Bien que la balance commerciale penche toujours en faveur des importations, les exportations continuent sur leur trend haussier. Les ventes marocaines affichent, en effet, une nette progression au premier semestre de l’année. 215,07 milliards de dirhams de marchandises ont été expédiées sur le marché international marquant ainsi un accroissement de 62,72 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente, soit une progression de 41,2% en glissement annuel. En volume, ces exportations s’établissent à 14,30 millions de tonnes, en baisse de 2,5 millions de tonnes comparé au premier semestre de l’année précédente. Se référant aux dernières données relevées par l’Office des changes, la consolidation de la valeur des exportations au titre des six premiers mois concerne la totalité des secteurs, en l’occurrence les phosphates et dérivés, le secteur de l’automobile, l’agriculture et agroalimentaire et le textile et cuir. Retour sur les principales évolutions constatées au premier semestre.

62,88 milliards de dirhams captés par les demi-produits

L’essentiel des exportations est capté par les demi-produits. Les ventes établies dans ce sens ressortent à 62,88 milliards de dirhams, en hausse de 26,31 milliards de dirhams. Leur volume s’établit à 6,023 millions de tonnes contre 7,4 millions de tonnes une année auparavant. Dans les détails, le Maroc a exporté à fin juin 39,40 milliards de dirhams d’engrains naturels et chimiques alors que ses expéditions avoisinaient les 19,7 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente. Les exportations d’acide phosphorique se sont chiffrées à 12,32 milliards de dirhams, soit un volume de 732.146 tonnes. Pour ce qui est des composants électroniques, les ventes réalisées au premier semestre portent sur une valeur globale de 3,05 milliards de dirhams pour un volume de 694 tonnes contre 1,85 milliard de dirhams et 708 tonnes à la même période de l’année précédente.

24,92 milliards de dirhams de voitures de tourisme expédiées

S’agissant des produits finis de consommation, les exportations de la branche d’activité ont atteint à fin juin les 59,38 milliards de dirhams, soit des ventes de l’ordre de 560.532 tonnes. Elles ressortent ainsi en amélioration de 16,65 milliards de dirhams. En volume, on relève une consolidation de 95.700 tonnes. Les voitures de tourisme représentent en effet l’essentiel de ces exportations. Au total, 230.592 unités ont été vendues à l’export au titre des six premiers mois de l’année pour une valeur de 24,92 milliards de dirhams. Les vêtements confectionnées arrivent en deuxième position avec des ventes de l’ordre de 45.340 tonnes générant ainsi un chiffre à l’export de l’ordre de 14,22 milliards de dirhams. La valeur des exportations des parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme s’est redressée, quant à elle, de 1,35 milliard de dirhams atteignant à fin juin les 5,17 milliards de dirhams. Les ventes des articules de bonneterie atteignent pour leur part une valeur de 4,31 milliards de dirhams contre 3,38 milliards de dirhams atteints à la même période de l’année précédente.

Redressement des ventes de produits alimentaires en volume et en valeur

Pour ce qui est de la branche «alimentation, boissons & tabacs», les exportations réalisées au titre des six premiers mois de l’année affichent une amélioration aussi bien en volume qu’en valeur. On relève dans ce sens 2,62 millions de tonnes expédiées pour un montant global de 41,44 milliards de dirhams contre 2,24 millions de tonnes vendues à la même période de l’année pour une valeur de 34,07 milliards de dirhams. L’amélioration observée à ce niveau concerne l’ensemble des produits de la branche. On relève ainsi des ventes de l’ordre de 7,17 milliards de dirhams de crustacés, mollusques et coquillages, de 5,22 milliards de dirhams de tomates fraîches et de 3,97 milliards de dirhams de fruits frais ou secs, congelés ou en saumure. Les exportations des fraises et framboises ressortent à 3,87 milliards de dirhams, soit 131.186 tonnes expédiées sur le marché international à fin juin 2022. Les exportations en «préparations et conserves de poissons et crustacés» se sont hissées à 3,72 milliards de dirhams contre 3,06 milliards de dirhams à la même période de l’année passée. A ces ventes s’ajoutent 3,53 milliards de dirhams de légumes frais, congelés ou en saumure, 3,36 milliards de dirhams d’agrumes, 2,13 milliards de dirhams de sucre brut ou raffiné, 1,93 milliard de dirhams de poissons frais salés, séchés ou fumés, 1,84 milliard de dirhams de pastèques et melons ainsi que plus de 1 milliard de dirhams de conserves de légumes.

Des exportations de 34,29 MMDH de produits finis d’équipement industriel

Les produits finis d’équipement industriel se veulent le troisième contributeur à la hausse des exportations marocaines au premier semestre de l’année. La branche a réalisé à l’export un chiffre de 34,29 milliards de dirhams, en consolidation de 6,5 milliards de dirhams en glissement annuel. On note dans ce sens l’exportation de 18,08 milliards de dirhams de fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l’électricité (100.480 tonnes). Dans la même rubrique, l’Office des changes recense 6,89 milliards de dirhams des parties d’avions et d’autres véhicules aériens ou spatiaux (1.400 tonnes) et 3,72 milliards de dirhams de ventes d’appareils pour la coupure ou la connexion des circuits électriques (8.787 tonnes).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.