Le HCP dresse la carte économique du Maroc

Le Maroc dispose d’une nouvelle carte : celle de son activité économique. Certes, les chiffres que vient de publier le HCP datent de la période 2001-2002, mais il n’empêche qu’ils gardent une importance toute particulière. Il en ressort que le nombre d’établissements recensés s’élève à 750 916 dont 83,8% en milieu urbain. Ils emploient en permanence 2 239 292 d’actifs, soit 2,98 personnes employées par unité. Sur la base des estimations de la population en 2002, il y avait, au niveau national, un établissement économique pour 39,5 habitants. Ce rapport passe d’un établissement pour 26,6 habitants en milieu urbain à un sur 105,5 en milieu rural. Par catégorie socioprofessionnelles, le HCP note que 61,2% de l’effectif total employé sont des salariés.
Il sont suivis par les chefs d’établissements avec 30,0% de la population des actifs permanents. La main-d’oeuvre d’appoint, quant à elle, y intervient pour 8,8% répartis entre les aides familiales (5,7%) et les apprentis (3,1%). Au niveau de la ventilation régionale, les chiffres du HCP montrent que le Grand Casablanca occupe une place de choix dans la configuration du tissu économique nationale avec 17,1% des établissements économiques du pays et 29,5% des emplois. Arrive en deuxième place, la région du Sous Massa-Drâa avec 10,5% et 8,3% respectivement. La troisième place est occupée par la région de Rabat-Salé–Zemmour–Zaer avec 9,3% et 9,8% respectivement. Fait marquant : le sud du Maroc représente seulement 3,3% des établissements économiques du Royaume avec 2,2% de l’emploi permanent employé.
Au niveau de l’activité économique, le rapport du HCP note que le secteur du commerce constitue le premier pôle de concentration des établissements économiques avec 54,9% et une participation à l’emploi de l’ordre de 34%.
Arrivent ensuite les services qui regroupent 23,4% et 26,9% respectivement. L’industrie représente, elle, 20,5% du total des établissements économiques et occupe 36,7% des employés permanents dans tous les secteurs d’activités. Sans surprise, l’écrasante majorité des établissements économiques du pays est de petite taille.
Le HCP précise que le tissu économique national est fortement dominé par les micro-unités.
Ainsi, 97,7% des établissements recensés ont moins de 10 emplois chacun. Cependant, ces mêmes unités fournissent des emplois à 64,7% de la main-d’oeuvre. De même, ajoute le rapport du HCP, 48,4% de l’emploi total du secteur privé sont fournis par des unités de production de taille inférieure ou égale à 3 employés.
L’analyse sectorielle montre que 99,3% des établissements du commerce ont moins de 10 emplois chacun et utilisent 90,4% de la main-d’oeuvre du secteur. De même pour le secteur des services avec 96,6% et 64,5% respectivement. Dans l’industrie, les établissements de moins de 10 employés sont également majoritaires (95,2%), mais offrent seulement 42,8% de l’effectif employé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *