Le marketing, une solution pour le défi de la durabilité

Le marketing, une solution pour le défi  de la durabilité

Confirmé par 95% des répondants à une enquête de la Fédération mondiale des annonceurs

Au cours de ces dix dernières années, de nombreuses organisations et leurs équipes marketing ont réalisé des progrès significatifs avec l’adoption des démarches RSE et des pratiques commerciales plus durables, tout en sensibilisant davantage à la crise climatique mondiale. C’est dans ce contexte que s’est déroulée, mercredi 7 juillet, une web-conférence sous le thème «Marketing et durabilité : Enjeux et défis au Maroc».
Initiée par le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) et en partenariat avec la Fédération mondiale des annonceurs (WFA), cette rencontre virtuelle, à laquelle a pris part une pléiade d’experts et de professionnels, a constitué une occasion pour dresser l’état des lieux et les perspectives pour la durabilité et sa relation avec le marketing au Maroc, tout en mettant l’accent sur l’expérience marocaine et celle d’autres pays en matière des objectifs de développement durable (adoptés par l’ensemble des États membres des Nations Unies). Ainsi, les travaux de ce webinaire ont également été marqués par la présentation des résultats de «Planet Pledge», qui est une étude mondiale menée par la WFA, sur le marketing et le développement durable et avec la participation de plus d’une trentaine de pays, dont le Maroc est représenté par le GAM. Intervenant à cette occasion, Stephan Loerke, Chief Executive Officer de la Fédération mondiale des annonceurs, a fait part que cette nouvelle enquête mondiale est une première de son genre et par la forte implication des 34 associations des annonceurs à travers le monde pour la réalisation de ce projet.
Avec la collaboration des célèbres marques mondiales telles que Coca-Cola, Diageo, Renault, Nike, Adidas,…, cette étude a permis d’interroger «les plus grands responsables marketing mondiaux afin qu’ils nous aident à calibrer le sujet et bien identifier les points saillants à valider», a-t-il dit. Par ailleurs et selon les données communiquées lors de cette rencontre, cette enquête a touché quelque 650 responsables marketing seniors représentant 34 pays.
«95% des responsables marketing ont la conviction que le marketing peut faire la différence, apporter une solution et une façon de résoudre le défi de la durabilité aujourd’hui et demain», a rapporté M. Loerke.

L’intervenant a fait part que ce constat est encourageant, mais les responsables marketing sont encore assez timides par rapport à la priorisation de ce sujet et accusent un retard en matière de développement durable. «Cela montre à quel point on a besoin aujourd’hui d’accélérer l’évolution du marketing et la prise en charge du défi de la durabilité par le marketing», a-t-il dit.
Côté comportement consommateurs et leurs attentes, les résultats de cette nouvelle enquête font part que ceux-ci ont la conviction que les marques ont le devoir et la responsabilité de fournir des conseils et de participer à relever ce défi du développement durable. «On a un point de vue relativement aligné entre les responsables marketing et les consommateurs», a souligné M. Loerke.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *