Le Maroc et Chili débattent des enjeux touristiques

Le Maroc et Chili débattent des enjeux touristiques

A l’occasion de la célébration des 60 ans de relations diplomatiques entre les deux pays

L’Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT) et l’Université Santo Tomas (UST) viennent d’organiser un séminaire international en ligne autour du thème «Enjeux du tourisme au Chili et au Maroc». L’innovation et le transfert technologique dans le tourisme, la gastronomie et l’innovation touristique, l’évolution de la pâtisserie chilienne, la gastronomie touristique de la médina de Fès et l’empreinte arabe dans la culture gastronomique d’Amérique latine ont été parmi les principaux sujets au cœur des débats programmés lors de ce rendez-vous auquel a pris part une pléiade d’enseignants et chercheurs des deux institutions académiques.

Ce séminaire – qui a bénéficie de l’appui de l’Association marocaine des experts et scientifiques du tourisme (AMEST)- intervenait dans le cadre de «la célébration des 60 années de relations diplomatiques entre la République du Chili et le Royaume du Maroc, et conformément au partenariat qui a été signé entre l’ISITT et l’UST en 2019», selon les organisateurs. Intervenant à cette occasion, Adnane Afquir, directeur de l’ISITT, a mis en exergue les relations de partenariat intelligent et pragmatique entre les deux pays d’une part, et la nécessité de développer des stratégies opérationnelles conjointes ISITT-UST en matière de développement des compétences dans le secteur touristique selon des formats d’échanges d’étudiants, de formateurs et la mise en place d’une plate-forme conjointe de recherche-développement-innovation d’autre part. «Un plan d’action est en phase de mise en œuvre à cet effet pour l’année 2021», a-t-il dit. Pour sa part, Roberto Lafontaine, directeur des projets internationaux de l’UST, a souligné l’importance de la coopération et l’approche entre les deux pays et les deux institutions dans le domaine du tourisme et de la gastronomie. «Ces activités académiques sont à la base des projets d’institutions partenaires visant des échanges et de la promotion du tourisme de ces deux pays dans le cadre des 60 ans de relations diplomatiques entre le Chili et le Royaume du Maroc», a-t-il tenu à préciser.

Les intervenants ont insisté sur l’urgence de renforcer cette dynamique d’échange, de partage et de recherche scientifique afin de créer une véritable synergie au service du secteur du tourisme-hôtellerie-restauration (THR) des deux pays et selon une logique gagnant-gagnant. Rappelons que conclue en décembre 2019 à Santiago, la convention-cadre entre l’ISITT et UST a pour objectif de promouvoir une dynamique de partenariat entre les deux institutions académiques dans les domaines de l’éducation-formation et la recherche-développement-innovation hôtelière et touristique.

Ce partenariat englobe divers domaines d’actions et d’intervention, dont l’assistance technique pour la création de nouvelles niches de formations, l’échange des visites d’experts et de professeurs, l’octroi de bourses d’excellence aux étudiants marocains et chiliens et l’organisation de missions estudiantines. Il permet aux deux partenaires signataires «de développer une offre conjointe de formation continue et de mettre en œuvre des actions de formation continue et de perfectionnement des compétences des formateurs techniques en hôtellerie, restauration et tourisme», selon ce partenariat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *