CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

© D.R

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone à l’aéroport international de Casablanca

Industrie aéronautique. Le Royaume continue de séduire les géants du secteur de l’aéronautique avec l’annonce d’un nouveau projet pour la transformation d’avions de ligne en avions-cargos. Porté par des géants américains dans le domaine, le projet sera localisé à Casablanca.

Les détails.

Kansas Modification Center, LLC (KMC), Stratos Industries et Integrated Aerospace Alliance, LLC (IAA), annoncent une collaboration stratégique visant à redéfinir le secteur de la conversion d’avions de ligne en avions-cargos (P2F) du Boeing 777-300ER. Ce partenariat révolutionnaire vise à unir les atouts et les capacités uniques de l’industrie aéronautique en pleine expansion au Maroc avec les capacités d’ingénierie et de certification de KMC ainsi que les compétences d’ingénierie, de certification et de gestion de programmes aérospatiales de l’IAA.

Concrètement, le projet comprendra le développement d’une installation de production du 777-300ER P2F à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, au Maroc. «Avec la construction de trois hangars pour gros-porteurs au Maroc par Stratos, KMC sera en mesure d’augmenter sa production de 777-300ER P2F jusqu’à huit avions supplémentaires par an. Le projet marocain permettra à KMC, Stratos et IAA de répondre à la demande mondiale croissante de cargos 777-300ER et à celle de ses clients en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

Le projet 777-300ER P2F au Maroc sera encore renforcé par la construction et l’exploitation d’un hangar de peinture pour gros-porteurs par un autre partenaire stratégique de Stratos», précise un communiqué diffusé à cette occasion. Les trois partenaires affirment que des informations sur cette collaboration et les spécificités du projet seront communiquées prochainement. «KMC, Stratos et IAA se réjouissent des perspectives que présente cette joint-venture pour chacun des partenaires et pour l’industrie aéronautique au Maroc. Nous sommes impatients de fournir plus de détails à nos partenaires et à nos clients alors que nous ouvrons ensemble ce chapitre passionnant», précise la même source.

Acteurs majeurs

KMC s’est associé au leader de l’industrie aérospatiale NIAR/WERX et à l’Université d’État de Wichita pour obtenir un certificat de type supplémentaire (STC) pour le 777-300ER P2F. NIAR/WERX emploie actuellement plus de 800 ingénieurs (25 ans d’expérience en moyenne) et un effectif total d’environ 1.500 personnes. KMC a ciblé le premier trimestre 2025 pour l’approbation par la FAA (la Federal Aviation Administration est une agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis. Elle dépend du département des transports des États-Unis).

L’entreprise a déjà reçu l’approbation du plan de certification spécifique au projet (PSCP) de la FAA en mai 2023. KMC travaille en coordination avec la FAA pour faciliter le processus d’approbation STC. Le programme de conversion du 777-300ER P2F de KMC a reçu l’approbation de la FAA pour son plan de certification, son plan d’inspection de conformité, ses exemptions et 6 documents thématiques de la FAA. Cela fournit à KMC une voie claire vers la certification de son programme de conversion 777-300ER P2F. Pour sa part, la mission principale de Stratos est de devenir la principale entreprise aérospatiale et de défense au Maroc et en Afrique qui contribue à la stratégie de développement de l’industrie aérospatiale et de défense du Royaume du Maroc en investissant dans des technologies et services clés de l’aérospatiale et de la défense.

Stratos est devenu l’un des principaux fournisseurs de solutions et de services techniques pour l’aviation et l’aérospatiale dans la région, adoptant une approche à guichet unique, offrant des solutions innovantes, des services d’ingénierie, de fabrication et de MRO aux compagnies aériennes, aux loueurs et aux avions de mission spéciale du gouvernement. Le portefeuille diversifié de sociétés et de partenaires aéronautiques de Stratos comprend un large éventail de sociétés de portefeuille et de partenaires stratégiques comprenant des fabricants et des prestataires de services des secteurs de l’aviation et de la défense, ainsi que des compagnies aériennes internationales. Enfin, l’AAI est spécialisée dans la fourniture de services d’ingénierie, de certification et de gestion de projets pour l’industrie aéronautique.

IAA fournit ces services pour les projets de gestion d’aéroports, la finition intérieure des avions VVIP/VIP, ainsi que la conception et les certifications STC intérieures des avions. L’équipe de direction de l’IAA a participé à des projets d’ingénierie, de certification et de développement d’avions et d’aéroports allant de 10 à 400 millions de dollars dans le monde entier, notamment en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Croissance
Il faut dire que le secteur de l’aéronautique au Maroc est en plein boom. Les exportations du secteur aéronautique ont atteint plus de 1,89 milliard de dirhams (MMDH) durant le mois de janvier 2024, en amélioration de 23% par rapport au même mois de l’année écoulée, selon l’Office des changes. Cette évolution s’explique par l’accroissement des ventes du segment de l’assemblage de 35,2%, à 1,23 MMDH, et de celui EWIS (Electrical Wiring Interconnection System-Système d’interconnexion de câblage électrique) de 5,3%, à 646 millions de dirhams (MDH), indique l’Office des changes dans son récent bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs. Par ailleurs, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) avait récemment lancé une étude sur la supply chain aéronautique au Maroc. Ce chantier vise à analyser en détail ce segment afin de déterminer les capabilités et capacités installées, identifier les chaînons manquants, définir les principaux acteurs dans chaque filière, étudier les prévisions de croissance et les volumes d’activité, calculer le taux d’intégration par écosystème, étudier la volumétrie des achats et établir des business cases pour les principaux chaînons manquants (voir encadré).

Ecosystème
AMDIE. L’écosystème aéronautique au Maroc continue de s’élargir permettant de hisser le potentiel de cette industrie au Royaume. Dans ce sens, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) planche sur une étude de la supply chain aéronautique au Maroc. Pour y parvenir, il sera procédé à l’identification des tendances clés et les développements récents et actuels dans le secteur de l’industrie aéronautique au Maroc, la détermination des facteurs clés influençant la croissance du secteur au Maroc, tels que les innovations technologiques, les réglementations, l’offre de formation, la disponibilité de l’assiette foncière…, définir l’état actuel des emplois par écosystème, la répartition des emplois par profil (opérateur, technicien, cadre/ingénieur, manager, directeur…), et la répartition des emplois par domaine de compétence (ingénierie, production, logistique, finance, qualité…). Cette étude devra dans cette perspective déterminer les capabilités et capacités installées. Il s’agit d’évaluer les capacités et les compétences des acteurs de la supply chain aéronautique au Maroc, en mettant l’accent sur les domaines de fabrication, d’assemblage, de maintenance, de réparation et de révision, de logistique, d’ingénierie, de formation et de recherche & développement. Cette étude devra aussi définir et mettre à jour les chaînons manquants, à savoir identifier les domaines de la supply chain aéronautique qui ne sont pas encore pleinement développés ou qui présentent des lacunes, en identifiant les besoins en termes de compétences, de technologies, d’infrastructures et d’investissements.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...