Le port d’Agadir affiche une bonne santé : Un trafic portuaire en hausse de 13,6%

Le port d’Agadir affiche une bonne santé : Un trafic portuaire en hausse de 13,6%

Le trafic portuaire des céréales a connu un niveau exceptionnel à la fois en termes de volumes traités et en nombre de navires céréaliers reçus au niveau du port d’Agadir, avec une hausse de 61,3%.

Le port d’Agadir, principal port de la zone sud du Royaume, assure la continuité de ses activités en dépit d’un contexte marqué par la crise Covid-19 avec une hausse exceptionnelle de 13,6% à fin mai dernier.
Avec un volume de 2,7 millions de tonnes, l’activité de ce port, à fin mai de l’année 2020, a connu une hausse de 13,6%, induite essentiellement par la progression des importations des aliments de bétail (+49,8%) et du cuivre (+119%). Par contre, les trafics du gasoil et des agrumes-primeurs ont connu des baisses respectives de 40,3% et 25,9%.

Dans ces circonstances difficiles, le trafic portuaire des céréales a connu un niveau exceptionnel à la fois en termes de volumes traités et en nombre de navires céréaliers reçus au niveau du port d’Agadir, avec une hausse de 61,3%. A ce titre, les services de l’Agence nationale des ports (ANP) ont doublé de vigilance pour faire face à une situation de pointe exceptionnelle. La mobilisation a été totale pour assurer un encadrement de proximité des opérations d’accueil et de traitement des navires de céréales.

Alors que le trafic transitant par les ports de l’ANP au niveau national a atteint, à fin mai 2020, un volume global de 39,6 millions de tonnes, marquant ainsi une hausse de 6,4% par rapport à la même période de l’année précédente. La variation du trafic global constatée à fin mai 2020 confirme la tendance observée durant les cinq premiers mois des cinq dernières années.

En effet, en cette période de crise sanitaire, le port d’Agadir assure la continuité de ses activités dans le strict respect des consignes de sécurité sanitaire. Ce dernier a mis en place un ensemble de dispositifs permettant d’assurer la continuité de ses activités en termes d’accueil des navires et de réception des marchandises aussi bien à l’import qu’à l’export.
Les mesures arrêtées sur la base des consignes sanitaires mises en place par les autorités compétentes et en concertation avec les différents intervenants portuaires ont démontré leur pertinence, puisqu’elles ont permis d’assurer une continuité des activités dudit port.

Grâce à l’engagement de l’ensemble des partenaires de l’ANP, qui concourent à l’accueil des navires et au transit des marchandises, le fonctionnement du port n’a pas été impacté par les retombées de la Covid-19, tandis que les produits de première nécessité (céréales, aliments de bétail, huile alimentaire, hydrocarbures, produits alimentaires…) continuent leur transit de manière normale et sans incident.

Sur le plan purement sanitaire, l’ANP a mis en place plusieurs mesures et dispositifs sanitaires visant la prévention contre la propagation du virus et la protection de l’ensemble des usagers du port en application notamment des recommandations du ministère de la santé, du ministère de l’intérieur et du ministère de l’équipement, du transport de la logistique et de l’eau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *