Accueil Economie Les 2èmes Trophées de l’innovation des industries halieutiques lancés
Economie

Les 2èmes Trophées de l’innovation des industries halieutiques lancés

L’objectif de ce concours est de promouvoir l’innovation auprès des entreprises opérant dans l’industrie de transformation de la pêche maritime.

Le département de la pêche maritime organise, en marge du Salon Halieutis 2023 et en partenariat avec la Fédération nationale des industries de transformation et de valorisation des produits de la pêche (Fenip) et l’Union nationale des industries de la conserve de poisson (Unicop), la deuxième édition des Trophées de l’innovation des industries halieutiques. Le concours est ouvert à toutes les entreprises implantées au Maroc agréées sur le plan sanitaire, spécialisées dans les activités de traitement et/ou de transformation des produits de la pêche dans les diverses activités de valorisation. L’innovation proposée peut être une innovation de produit, de technologie, de procédé et commerciale. L’objectif de ce concours est de promouvoir l’innovation auprès des entreprises opérant dans l’industrie de transformation de la pêche maritime, encourager les efforts et les initiatives et sensibiliser et stimuler la créativité des entreprises en vue de favoriser leur développement technique et commercial.Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 6ème édition du Salon Halieutis se tiendra du 1er au 5 février 2023. Pour cette année, l’intérêt des professionnels se confirme, à l’instar des éditions précédentes. L’Espagne sera le pays à l’honneur de cette édition qui verra la participation de plus de 260 exposants parmi les opérateurs du secteur de la pêche, de la transformation des produits de la mer et de l’aquaculture. Les exposants vont représenter 48 pays dont les 22 pays membres de la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan Atlantique (Comhafat). En outre, une série de conférences sera assurée par des personnalités scientifiques renommées afin de partager leurs visions de l’avenir du secteur halieutique (pêche et aquaculture) et de l’économie bleue ainsi que leurs recommandations dans le cadre de trois sessions plénières. Par ailleurs, une série de dialogues interactifs entre l’ensemble des parties prenantes sera consacrée aux débats sur la manière de propulser le secteur de la pêche et de l’aquaculture dans le cadre de l’économie bleue avec l’appui de la science dans la nouvelle ère de l’économie circulaire, l’économie du savoir et de la big data.
Il convient de noter qu’en 2021 la production halieutique nationale a totalisé un volume de 1 million 418 mille tonnes, générant un chiffre d’affaires de 15 milliards de dirhams, plaçant ainsi le Royaume au premier rang des producteurs africains et à la 15ème place à l’échelle mondiale. Le secteur de la pêche et l’aquaculture, de par son potentiel de développement étendu à l’ensemble de la filière de production halieutique, constitue un levier de croissance essentiel pour l’ensemble de l’écosystème économique maritime.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie