Les industriels anticipent la reprise au 4ème trimestre

Les industriels anticipent la reprise  au 4ème trimestre

Le HCP a sondé les avis des chefs d’entreprises

La production de l’industrie manufacturière devrait légèrement s’améliorer au quatrième trimestre de l’année. C’est à quoi s’attendent les chefs d’entreprises interrogés par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans le cadre de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture. La reprise attendue serait attribuable à la hausse de l’activité de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» et de l’«Industrie chimique» au moment où celles de de la «Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique» et des «Industries alimentaires» afficheraient une baisse au 4ème quart de l’année. Les industriels anticipent par ailleurs une stabilité des effectifs employés dans cette branche d’activité. Du côté de l’industrie extractive, le HCP fait part de l’optimisme des entreprises du secteur. La hausse de l’activité de cette branche serait imputable principalement à une augmentation de la production des phosphates. Toutefois, cette reprise serait accompagnée par une baisse des effectifs employés. Les entreprises de l’industrie environnementale émettent pour leur part des perspectives positives au titre du quatrième trimestre.

Une hausse de la production est ainsi prévue, notamment dans les activités du «captage, traitement et distribution d’eau». De même, les effectifs employés dans cette branche devraient connaître une stabilité durant les trois derniers mois de l’année. En revanche, les chefs d’entreprises opérant dans l’industrie énergétique prévoient une baisse de leur production. Un repli qui devrait être expliqué par une baisse de la «production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné». Pour ce qui est du secteur de la construction, les chefs d’entreprises y opérant tablent sur une légère diminution de l’activité. Une situation qui résulterait de la baisse d’activité prévue au niveau des branches des «Travaux de construction spécialisés» et du «Génie civil» au moment où l’activité de la branche de la «Construction de bâtiments» devrait s’améliorer. Cette baisse dans le secteur de la construction serait accompagnée par une baisse des effectifs employés. Outre les perspectives établies au 4ème trimestre de l’année, le HCP a sondé lors des enquêtes trimestrielles de conjoncture les avis des professionnels quant à l’évolution de leurs activités au troisième quart de l’année. Il en découle une baisse de la production manufacturière au troisième trimestre couvrant ainsi les branches des «Industries alimentaires» et la «Fabrication de textiles». En parallèle, les branches de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» et de la «Fabrication de boissons» ont vu leur activité en redressement durant ladite période.

Les carnets de commandes du secteur ont été jugés d’un niveau inférieur à la normale par les chefs d’entreprises au troisième trimestre. De même, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) dans l’industrie manufacturière se serait établi à 76%.
Par ailleurs, la production de l’industrie extractive a affiché une hausse au troisième trimestre avec des carnets de commandes situés à un niveau normal. La production de l’industrie énergétique a également affiché une tendance positive au troisième quart de l’année. Le taux d’utilisation des capacités de production dans cette branche se serait établi à 92% tandis que l’emploi aurait connu une diminution. Il en est de même pour l’industrie environnementale. Se référant aux entreprises sondées, la production de cette branche a affiché une augmentation au troisième trimestre accompagnée d’une augmentation des effectifs employés. Le taux d’utilisation des capacités de production se serait établi à 76% et les carnets de commandes jugés à un niveau normal. Cependant, l’activité dans le secteur de la construction aurait connu une baisse au troisième trimestre, et ce suite à la diminution d’activité dans les branches des «travaux de construction spécialisés» et du «Génie civil» ainsi qu’à la hausse d’activité dans la branche de la «Construction de bâtiment». Le taux d’utilisation des capacités de ce secteur se serait établi à 62%. De même, les carnets de commandes dans la construction se seraient situés à un niveau inférieur à la normale et l’emploi aurait connu une baisse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *