Les investissements agricoles dans l’Oriental décollent

Les investissements agricoles  dans l’Oriental décollent

Un important élan s’observe dans la région

Le deuxième projet visité par Mohamed Sadiki s’inscrit dans le cadre du développement de l’amandier au niveau du cercle de Taddart. Cet investissement agricole, d’un coût global de 19 millions de dirhams, consiste en la plantation de 1.000 hectares d’amandiers au profit de 560 agriculteurs.

Une panoplie de projets agricoles est mise sur les rails dans la région de l’Oriental contribuant ainsi à développer l’agriculture dans ce périmètre, et ce conformément aux dispositions prises dans le cadre de la stratégie sectorielle. En vue d’établir un état des lieux des chantiers ouverts, Mohamed Sadiki, secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a effectué vendredi dernier une visite de terrain dans la province de Guercif.

«Les différents projets visités au niveau de la province de Guercif s’inscrivent dans la dynamique des projets de développement agricole lancés au niveau de la région de l’Oriental, région à fort potentiel agricole, dans le cadre du Plan Maroc Vert et de la continuité de la dynamique de développement agricole de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 lancée par le Souverain», relève-t-on du département de l’agriculture. M. Sadiki s’est ainsi enquis de l’état d’avancement d’un projet inscrit dans le cadre du pilier II du Plan agricole régional et qui tend à valoriser la production laitière dans la province de Guercif. «D’un investissement global de 55,63 millions de dirhams, ce projet, en cours d’achèvement, est réalisé dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’organisation professionnelle (GIE) «Halib Guercif», au profit de 2.550 bénéficiaires issus de plusieurs communes rurales de la province de Guercif, notamment Houara Ouled Rahou, Saka, Lamrija, Taddart et Ras Laksar», apprend-on du département de tutelle.

Ce projet porte en effet sur la construction d’une unité de traitement du lait d’une capacité quotidienne de 30 jours, de l’équipement et de l’installation de l’unité de valorisation ainsi que de l’acquisition des engins frigorifiques et de l’équipement de 10 centres de collecte de lait. Il sera également procédé à l’organisation des formations et des journées de sensibilisation pour promouvoir les opérations d’insémination artificielle. Les retombées de ce projet sont grandes. Il contribuera au développement de la filière laitière au niveau de la production et de la valorisation. Il jouera par ailleurs un important rôle dans l’amélioration des revenus des éleveurs et les collectivités suite à la vente des produits laitiers ainsi qu’à l’emploi dans la province de Guercif. Ce projet consolidera, par conséquent, l’organisation professionnelle des producteurs du lait pour renforcer le potentiel de la filière laitière sur le marché. Le deuxième projet visité par Mohamed Sadiki s’inscrit dans le cadre du développement de l’amandier au niveau du cercle de Taddart.

Cet investissement agricole, d’un coût global de 19 millions de dirhams, consiste en la plantation de 1.000 hectares d’amandiers au profit de 560 agriculteurs. Le projet comprend également la construction et l’équipement d’une unité de concassage des amandes et l’achat du matériel agricole et de petits outillages. Se référant à la tutelle, le projet vise à développer la filière amandier dans la zone, afin de permettre d’améliorer la productivité à 1 tonne par hectare et d’améliorer les revenus des agriculteurs de 600 à 13.900 DH par hectare chaque année, ainsi que la création de 21.000 journées de travail. A cet effet, le secrétaire général du ministère a procédé à la distribution de 5 tracteurs au profit des coopératives du GIE «Louz Mezguitem», porteur du projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *