Les marchés sont approvisionnés de façon abondante

Les marchés sont approvisionnés  de façon abondante

La Commission interministérielle des prix s’est réunie vendredi

«Le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour la mise en place d’un stock stratégique des produits de base et des produits de santé pour permettre l’approvisionnement des marchés de façon régulière». Ainsi s’exprime, vendredi Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’économie et des finances à Rabat, lors de la tenue de la réunion de la Commission interministérielle des prix. Des mesures annoncées, selon la responsable gouvernementale, en réponse au discours du Souverain lors de l’ouverture de la première session de la première année législative de la 11ème législature.

Quant aux marchés, ils sont, selon le département des affaires générales et de la gouvernance qui relève du ministère de l’économie et des finances outre ceux de l’Intérieur, de l’agriculture et de la pêche maritime, de l’industrie et du commerce, de l’énergie et le Haut-commissariat au Plan, «approvisionnés de façon abondante et avec une diversité en produits de base». «Les stocks disponibles couvrent largement les besoins», détaille le même département.
Selon la même source, la commission indique que «notre pays a pu garantir l’approvisionnement des différents marchés en différents produits de base grâce aux efforts déployés par l’Etat et par les opérateurs privés surtout en cette conjoncture mondiale caractérisée par les fluctuations des prix des produits de base et des perturbations de l’approvisionnement résultant de la faiblesse de l’offre par rapport à la demande».

La commission a, aussi, rappelé les mesures prises par le gouvernement pour atténuer l’impact des hausses des cours mondiaux sur les prix internes afin de préserver le pouvoir d’achat des citoyens, notamment la suspensions des droits de douane à partir du 1er novembre 2021 sur les importations du blé tendre et du blé dur, le maintien de la suspension des droits de douane sur les légumineuses et le beurre et le soutien des prix du blé tendre importé pour maintenir stables les prix des farines issues de ce blé et par conséquent ceux du pain standard.
«Les prix des produits réglementés, de même que ceux des produits subventionnés tels que le gaz butane, le sucre et la farine nationale de blé tendre sont maintenus à leurs niveaux», ajoute la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *