Les nouveaux abattoirs de Tétouan dans les starting-blocks

Les nouveaux abattoirs de Tétouan dans les starting-blocks

Ils permettront de favoriser la création de la richesse et de l’emploi

Le maire de Tétouan Mustapha El Bakkouri, accompagné des membres de son équipe communale, Rachid Amjad, directeur général des services, et des responsables du côté technique au sein de la commune, s’est réuni, mardi 14 décembre, avec les responsables du projet du pôle agroalimentaire et des partenaires concernés pour discuter de l’état d’avancement des nouveaux abattoirs et essayer de trouver des moyens pour surpasser les contraintes et difficultés entravant l’accélération du rythme de réalisation de ce chantier. Cette rencontre a été marquée par la présentation de cette nouvelle structure communale dédiée au développement du secteur alimentaire. Les participants à cette rencontre ont souligné l’importance des nouveaux abattoirs permettant de favoriser la création de la richesse et de l’emploi dans la province. Ils ont fait part de la nécessité de la mobilisation de tous les efforts pour l’achèvement de ce projet dans les brefs délais des travaux restants de ce projet, qui fait partie des principales composantes du pôle agroalimentaire s’inscrivant dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de Tétouan. De son côté, M. El Bakkouri a fait part de l’intérêt et de l’attention dont bénéficie cette nouvelle structure de la part des pouvoirs publics pour accélérer l’exécution des travaux restants de ce projet afin de réussir à le livrer avant l’année en cours.

Il a également appelé à la mobilisation des efforts de tous pour pouvoir surmonter tous les obstacles empêchant l’achèvement et l’entrée en service des nouveaux abattoirs dans le respect des normes en vigueur au niveau international. Située à la périphérie de Tétouan, plus précisément sur l’axe menant à Chefchaouen, cette nouvelle structure communale permet de doter la profession de plusieurs espaces d’égorgement, qui sont bien adaptés et séparés et en strict respect de l’environnement de ceux dédiés au stockage des viandes. Les nouveaux abattoirs comportent également des chambres froides, des services administratifs, de contrôle et de gestion de l’ensemble des locaux des nouveaux abattoirs.

Notons que le projet du pôle agroalimentaire de Tétouan comprend, en plus de cette structure communale, d’autres nouveaux équipements communaux, dont le projet de marché de gros des fruits et légumes qui prévoit de doter la ville et en particulier les professionnels d’une structure communale moderne et répondant aux standards de qualité requis. Il comporte, en plus des halls destinés à la vente des fruits et des légumes, un souk du fellah (marché de l’agriculteur), des espaces dédiés au stockage et gestion des caisses vides et autres emballages ainsi que des services de contrôle et d’autres bureaux administratifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *