Les Régionales de l’Investissement de la BCP font escale à Laâyoune : Une convention multipartite pour accompagner 300 porteurs de projets

Les Régionales de l’Investissement de la BCP font escale à Laâyoune : Une convention multipartite pour accompagner 300 porteurs de projets

Une nouvelle convention pour encourager l’entrepreneuriat dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et accompagner 300 porteurs de projets à l’horizon 2021 a été signée mercredi en marge du roadshow «Les Régionales de l’Investissement» organisé par la Banque Centrale Populaire.

Dans les détails, après Fès, Rabat et Agadir, la BCP continue son roadshow avec une rencontre riche organisée à Laâyoune, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de la relance de l’investissement et qui traduit l’engagement fort de la banque en matière de financement et d’accompagnement des entreprises.
La rencontre présidée par Abdeslam Bekrate, wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, a été marquée par la signature d’une convention de partenariat ayant pour objectif la mise en place du programme intégré d’accompagnement dénommé «Riyada» et qui a été paraphée par la Banque Populaire de Laâyoune, le Centre régional d’investissement de Laâyoune-Sakia El Hamra, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et la Fondation création d’entreprises du Groupe BCP (FCE).

Ciblant les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises (PIAFE), Riyada vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets. Cela va du cadrage de l’idée de départ, à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises. L’objectif fixé est d’accompagner 300 porteurs de projets à l’horizon 2021, de financer 70% des projets accompagnés à travers une déclinaison préfectorale et provinciale et d’organiser des évènements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région. Les parties signataires de la convention s’engagent à unir leurs expertises, en parfaite synergie, au profit des porteurs d’idées afin de leur apporter un accompagnement personnalisé et à grande valeur ajoutée, en permettant notamment une meilleure inclusion financière des jeunes dans le cadre du financement Piafe.

En effet, le Piafe a été initié suite aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet de l’appui et de l’accompagnement, à travers une coordination d’actions au niveau régional. Dans ce cadre, le comité de suivi du projet «Riyada» veillera à l’application des actions de ce programme en concordance avec le Piafe, au profit des jeunes porteurs de projets et des TPME, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région.
À noter que l’étape de Laâyoune a connu l’organisation de trois panels portant sur les atouts et opportunités de la région, la banque de projets de relance de l’investissement, et la relance de l’investissement : Mécanismes de financement et d’accompagnement (Fonds Mohammed VI, offres CCG/Maroc PME, offres BP), alors que l’après-midi a été consacrée aux workshops dédiés à des entretiens one-to-one entre les clients, la banque/filiales et représentants des organismes publics et privés.
Pour rappel, à l’instar des précédentes éditions, cette rencontre s’est tenue dans le strict respect des règles de distanciation et a été diffusée en ligne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *