Les régions pour amorcer la relance

Les régions pour amorcer la relance

Elles peuvent contribuer grandement à améliorer l’offre touristique

«Cette tournée nous permet donc de confronter notre stratégie avec celle des opérateurs pour en sortir l’essence et faire émerger des concepts novateurs et fédérateurs».

Afin de réussir la relance, tous les acteurs du tourisme ont leur rôle à jouer. Dans ce schéma, les régions peuvent contribuer grandement à améliorer l’offre touristique. Le souhait de les faire adhérer à la relance s’est d’ailleurs manifesté lors des Tourism Marketing Days régionaux qui se sont déroulés le 5 mai 2021. Cet évènement avait réuni les présidents des Conseils régionaux du tourisme autour d’Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et de ses équipes.

La finalité étant de plancher sur la redéfinition de la stratégie de promotion des régions et la mise en place des marques touristiques régionales. «Nous sommes convaincus de la nécessité de la mise en place de stratégies régionales en matière de promotion touristique car chaque région a ses spécificités que nous devons affiner pour en faire des marques touristiques fortes qui permettront un rayonnement tant national qu’international et qui vont au-delà faire rayonner la marque Maroc dans son ensemble», souligne M. El Fakir.

Dans cette perspective, l’objectif étant de doter chaque région ainsi que les principales destinations qui la composent de «Kit Brand» complets qui vont de la plateforme marketing produit basée sur l’offre touristique unique et les attributs différenciateurs jusqu’à la production de contenus aussi bien pour le digital, les réseaux sociaux, la TV, la radio, la presse écrite et online et l’affichage urbain, en passant par la charte de marque. En plus de cette rencontre, les équipes de l’ONMT se sont rendues dans plusieurs régions du Royaume afin de préparer le plan de relance du secteur en matière de promotion. En un temps relativement court, Adel El Fakir et ses équipes se sont déplacés dans plusieurs villes comme Dakhla, Tanger, Casablanca, Fès, Rabat et Marrakech.

Un périple qui leur a permis d’affiner la stratégie sectorielle pour chaque région. «Nous voulons à l’Office faire de chaque destination une marque forte, unique, en phase avec son temps… Cette tournée nous permet donc de confronter notre stratégie avec celle des opérateurs pour en sortir l’essence et faire émerger des concepts novateurs et fédérateurs», relève le DG. Parallèlement à cette tournée des régions, l’Office avait entrepris plusieurs actions pour booster l’activité touristique dans les régions, comme le lancement de nouvelles lignes aériennes avec la Royal Air Maroc, mais aussi des compagnies étrangères telles EasyJet, Transavia ou encore Air France. «Le travail dans l’action est aujourd’hui l’approche de l’ONMT car nous savons combien les actions que nous menons actuellement, dans la lignée de la stratégie initiée par Nadia Fettah Alaoui, ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, auront un impact sur la relance, tant attendue, du secteur», déclare Adel El Fakir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *