EconomieUne

Les touristes français, 1ers visiteurs de la destination Maroc

© D.R

Hausse de 11 % des arrivées en provenance de l’Hexagone à fin février

Tourisme : Au titre des deux premiers mois de l’année, les arrivées de touristes aux postes-frontières ont atteint les 2,14 millions de touristes marquant une hausse de 14 %. La France reste le principal marché émetteur du secteur.

La destination Maroc continue de séduire les touristes français. Rien qu’au deux premiers mois de l’année, le Royaume a accueilli 307.000 visiteurs de l’Hexagone. Un flux en hausse de 11 % comparé à la même période de l’année précédente. Le marché espagnol arrive pour sa part en deuxième position. Les arrivées touristiques en provenance de marché se sont consolidées de 7% passant de 177.000 touristes espagnols à fin février 2023 à 189.000 au titre du deuxième mois de l’année en cours.

Au top 3 figure également le marché britannique. On recense à cet effet l’arrivée de 130.000 touristes en provenance du Royaume- Uni en hausse de 31 % comparé à la même période de l’année précédente. Les arrivées du marché italien se sont pour leur part consolidées de 11 % pour atteindre les 54.000 touristes à fin février. De même, 51.000 touristes allemands ont visité le Maroc au titre des deux premiers mois de l’année marquant ainsi une amélioration de 38 % en glissement annuel. On relève également un redressement de 25 % des arrivées touristiques en provenance de la Belgique (35.000 touristes) au moment où celles en provenance des États-Unis ont fléchi de 7 % pour revenir à 39.000 voyageurs contre 42.000 une année auparavant. Ces évolutions démontrent en effet l’engouement que portent les voyageurs étrangers pour la destination Maroc et réconforte les ambitions du Royaume à réussir la vision définie pour le secteur à l’horizon 2026. Les indicateurs du secteur poursuivent la cadence positive observée depuis la sortie de la crise pandémique.

Dans la lignée des performances exceptionnelles observées durant 2023, l’activité touristique a enregistré à fin février une bonne dynamique. Au titre des deux premiers mois de l’année, les arrivées de touristes aux postes-frontières ont atteint les 2,14 millions de touristes marquant une hausse de 14 %. La dynamique touristique a été accompagnée par une évolution positive du trafic aérien. Le trafic commercial s’est consolidé de 17% pour atteindre les 4,55 millions de passagers aux deux premiers mois de l’année. Une évolution portée par une croissance de 18 % du trafic international et de 6% du trafic intérieur. L’ensemble des aéroports a vu ses arrivées touristiques en hausse à fin février. Le flux s’est ainsi consolidé de 21 % au niveau de l’aéroport Marrakech-Ménara. Les arrivées se sont par ailleurs améliorées de 8 % au niveau de l’aéroport Casablanca Mohammed V. On note également un pic de 28 % au niveau de l’aéroport Rabat-Salé et de 21 % au niveau de l’aéroport d’Agadir Al Massira .

De même, les arrivées touristiques ont grimpé de 7 % aussi bien au niveau de l’aéroport de Tanger Ibn Battouta que Fès-Saïss. Il est à rappeler que le Maroc aspire à repositionner le secteur du tourisme comme secteur clé dans l’économie nationale. La feuille de route déclinée sur 4 ans tend en effet de transformer le secteur en activant une nouvelle offre. L’ambition étant d’accueillir 17,5 millions de touristes et d’atteindre 120 milliards de dirhams de recettes d’ici 2026.

Articles similaires

EditorialUne

Statistique évolutive

L’élaboration des politiques publiques ainsi que la prise de décision, aussi bien...

ActualitéUne

Aïd Al-Adha : M. Sadiki tient une réunion avec les professionnels de la filière des viandes rouges

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et...

ActualitéUne

M. Laftit s’entretient avec son homologue belge des moyens de renforcer la coopération bilatérale

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a eu, lundi à Rabat, des...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus