L’Etat loue ses terres aux petits agriculteurs

L’Etat loue ses terres aux petits agriculteurs

Pour la promotion de l'investissement dans le secteur agricole, l’Agence pour le développement agricole (ADA) vient de lancer une nouvelle opération de location longue durée des terres agricole de l'Etat. Cette opération porte sur plus de 1900 ha de petites parcelles. Afin d'assurer plus de proximité au profit des candidats, un appel d'offres lancé par l’ADA sera géré au niveau régional.

Cet appel d'offres concerne 872 projets et sera mis en œuvre via des commissions régionales dédiées à cette opération.



Et plusieurs mesures on été entreprises en vue de rendre accessible la participation des petits agriculteurs et des petites entreprises à cette opération de partenariat public-privé. L'offre propose des terrains de superficie commençant à 1000 m2.

Le cahier des charges a été allégé : l'attestation de capacité financière n’est plus exigée, la valeur de la caution de soumission a été réduite à 3000 dirhams au lieu de 5000 à 50.000 dirhams, aussi la caution de sécurisation de l'investissement a été réduite à 1 % au lieu de 2,5 % et 5 % pour les terrains de superficies supérieures à 10 ha.



Pour rappel, dans une première phase, le partenariat public-privé autour des terres agricole de l'Etat avait concerné, , les terrains domaniaux de superficies moyennes. Ce partenariat sera désormais élargi à toutes les terres domaniales gérées auparavant par la Direction des domaines de l'Etat.

Près de 900 petites parcelles (inférieures à 10 ha en bour et à 5 ha en irrigué), couvrant près de 2100 ha, sont louées actuellement par la même Direction, dans le cadre de contrats de courtes durées via des enchères publiques. 
Selon l’ADA, ce patrimoine foncier constitue une opportunité d'investissement importante pour le secteur agricole notamment pour les petits agriculteurs et les petites et moyennes entreprises agricoles, à travers des projets d'investissement "pérennes et économiquement viables".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *