Economie

Levée d’un emprunt obligataire de 1,5 milliard DH: L’ONCF s’endette auprès du marché des capitaux

Un appel auquel le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) a répondu favorablement.

En ce sens, il a visé en date du mercredi 8 juillet, une note d’information relative à l’émission par ONCF d’un emprunt obligataire de 1,5 milliard de dirhams.

Aussi, selon la note d’information relative à l’opération, le recours à cette dette auprès des marchés des capitaux rentre dans la stratégie de financement global de l’ONCF. A noter en ce sens que le contrat programme 2010-2015 prévoit notamment que les investissements relatifs au programme général de mise à niveau du réseau classique soient financés par la capacité d’autofinancement de l’ONCF et par le recours à l’endettement ou tout outil de financement assurant les intérêts de l’Office.

De même, au 31 décembre 2014, le programme général est réalisé à hauteur de 10 milliards de dirhams, soit 73% de l’enveloppe globale prévue dans le cadre du contrat programme 2010-2015 (y compris un report du plan 2005-2009 pour 972 millions de dirhams).

C’est ainsi que cette émission obligataire servira, selon l’Office, à boucler le financement des investissements programmés au titre de l’exercice 2015 dans le cadre du programme général.
Dans le détail, selon un communiqué du CDVM, cette opération porte sur l’émission de 15.000 obligations de valeur nominale de 100.000 dirhams, cotées à la Bourse de Casablanca et non cotées et réparties en 6 tranches.

Aussi, d’une maturité de 20 ans, les tranches A et B offrent une prime de risque de 150 points de base avec un taux fixe de 5,34%, tandis que les tranches C et D, d’une maturité de 15 ans, offrent une prime de risque de 140 points de base avec un taux fixe de 4,97%.

Les deux autres tranches (E et F), d’une maturité de 10 ans, offrent, quant à elles, une prime de risque de 120 points de base avec un taux fixe de 4,79%, ajoute la même source, notant que la période de souscription s’étalera du 15 au 20 juillet inclus.

Articles similaires

EconomieUne

Maroc : la croissance économique devrait atteindre 3,5% à moyen terme, selon le FMI

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, stimulée...

EconomieUne

En hausse de 10 % par rapport à la même période de 2023 : Près d’1 million de touristes au Maroc au mois de janvier

Les arrivées des touristes étrangers se sont consolidées de 11 % comparé...

Economie

Radisson hotel Group : 14 nouveaux hôtels prévus en 2024

Radisson Hotel Group formule des ambitions prometteuses pour l’année 2024.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux