L’INRA expose les nouvelles variétés performantes d’orge et pois chiche

L’INRA expose les nouvelles variétés performantes d’orge et pois chiche

Une journée de démonstration réalisée dans le cadre de «Génération Green 2020-2030»

Sensibiliser et informer au potentiel de production des variétés d’orge et pois chiche créées par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). C’est l’un des principaux objectifs d’une journée de démonstration de ces nouvelles variétés, tenue vendredi 4 mai, dans la commune rurale d’Imzouren, relevant de la province d’Al Hoceima. Initiée par le Centre régional de la recherche agronomique (CRRA) de Tanger avec l’appui de la Direction régionale du conseil agricole, cette journée de démonstration a été organisée en faveur des groupes d’agriculteurs de cette province, et ce dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030. Dans ce sens, des essais de démonstration de nouvelles variétés de l’INRA ont été installées afin d’évaluer leur potentiel de production comparativement aux variétés locales. «Les variétés d’orge de l’INRA ont montré un excellent pouvoir d’adaptation aux conditions pédoclimatiques de la région, affichant ainsi des rendements largement supérieurs aux populations locales utilisées par les agriculteurs. Quant au pois chiche, les variétés d’hiver testées ont permis de faire coïncider le cycle de la culture avec les régimes hydriques et thermiques optimaux, ce qui a permis d’atteindre des rendements largement supérieurs à ceux enregistrés par les agriculteurs», explique Dr Badr Hajjaj, chef du Service recherche-développement à l’INRA-CRRA de Tanger.

Les participants à cette journée ont mis en avant le pouvoir de production de nouvelles variétés d’orge et pois chiche au niveau de la province d’Al Hoceima. «Les cadres et techniciens de l’INRA ont amplement expliqué la meilleure conduite technique de ces deux cultures en termes de semis, fertilisation et protection phytosanitaire afin d’atteindre les meilleurs rendements», ont fait savoir les organisateurs.
Cette journée faisait fait partie d’une série de projets et d’actions menés en faveur des agriculteurs et des éleveurs et à l’initiative du CRRA de Tanger (représentant l’INRA dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima), qui dispose d’une unité de recherche dédiée à l’agriculture dans la province d’Al Hoceima, plus précisément dans la commune rurale d’Imzouren. D’ailleurs, les données communiquées à cette occasion font part que les céréales et légumineuses jouent un rôle socio-économique important dans cette province, permettant d’y constituer la base de l’alimentation humaine et animale.

L’orge est cultivée sur une superficie de 25 mille hectares avec une production de 163 mille quintaux. Les superficies des légumineuses dans la province d’Al Hoceima sont estimées à 10,6 mille hectares, et celles dédiées au pois chiche dans la province sont faibles comparativement à d’autres provinces de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. «L’orge est utilisée pour la production de divers produits transformés traditionnels comme Zambou et Iwazane, qui sont largement appréciés par la population locale», a expliqué Dr Tantaoui Hajar, chercheur à l’unité de recherche d’Al Hoceima relevant de INRA-CRRA de Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *