L’intégration financière, véritable catalyseur de la croissance économique en Afrique

L’intégration financière, véritable catalyseur de la croissance économique en Afrique

L’intégration financière peut constituer un véritable catalyseur de la croissance économique en Afrique, a affirmé, mercredi soir à Paris, le directeur général de la place financière de Casablanca (CFC), Saïd Ibrahimi.

Intervenant dans le cadre d’une conférence sous le thème «Le Maroc, moteur possible de la convergence financière en Afrique ?», M. Ibrahimi a souligné la nécessité de recourir à cette intégration pour relever plusieurs défis économiques en Afrique dont celui lié au financement de l’économie, mettant l’accent sur le rôle que peut jouer CFC dans cette dynamique.

M. Ibrahimi a également indiqué que cette intégration requiert une convergence des réglementations et le rapprochement entre les opérateurs africains pour augmenter l’attractivité économique en vue de favoriser les investissements directs étrangers.

Il a aussi plaidé pour l’amélioration de la gouvernance des entreprises africaines, à travers plus de transparence, outre la création de fonds d’investissement en infrastructures.

Le DG de CFC a, en outre, mis l’accent sur la place qu’occupe le Maroc en tant que trait d’union entre l’Afrique et le reste du monde, faisant savoir que la majorité des entreprises marocaines choisit ce continent comme première étape vers l’internationalisation de même que 42% des IDE marocains sont destinés vers cette région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *