970x250

Liquidité bancaire : Le déficit en léger creusement

Liquidité bancaire : Le déficit en léger creusement

Le déficit de liquidité bancaire s’est creusé de 4,42 % pour s’établir à -80,7 milliards de dirhams (MMDH) durant la période allant du 19 au 25 mai courant.

C’est ce que souligne BMCE capital Global Research (BKGR) dans sa récente note analytique. «Ce déficit intègre vraisemblablement la baisse de 4,270 milliards de dirhams des avances à 7 jours à 45,95 milliards de dirhams». Pour leur part, les placements du Trésor ressortent en hausse comme l’indique l’encours quotidien maximal de 7,35 milliards de dirhams en date du 25 mai (contre un encours quotidien maximal de 5,53 milliards de dirhams courant la période précédente). «Le taux moyen pondéré se stabilise toujours à 1,50 % tandis que le MONIA ressort en légère hausse de 8 pbs, à 1,427 %, comparativement à la fin de période précédente», assure BMCE Capital Global Research dans sa publication.

S’agissant du marché primaire, BMCE Capital Global Research observe une légère hausse des taux primaires à court terme. Au titre de la précédente semaine, le Trésor a effectué trois levées d’un total de 1,71 milliard de dirhams. Sur la prochaine période, Bank Al-Maghrib devrait, selon BKGR, diminuer son intervention sur le marché monétaire avec l’injection de 41,37 milliards de dirhams sous forme d’avances à 7 jours, contre 45,95 milliards de dirhams la semaine précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.