L’ITFC a déboursé 4,7 milliards de dollars US en 2020

L’ITFC a déboursé 4,7 milliards de dollars US en 2020

Intitulé «Exploiter les perturbations pour mieux reconstruire», le dernier rapport de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), membre de la Banque islamique de développement (BID), fait état de l’impact du financement du commerce, estimé à 4,7 milliards de dollars US, approuvé en faveur des pays membres de l’OCI pour surmonter la crise sanitaire et économique de la Covid-19. Les détails.

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) vient d’annoncer, il y a quelques jours, la cinquième édition de son rapport annuel sur l’efficacité du développement intitulé «Exploiter les perturbations pour mieux reconstruire». Ce travail analyse l’impact considérable engendré par la pandémie de Covid-19 dans le monde. Il met aussi en exergue les opportunités à exploiter qu’a créées la pandémie. Une manière en somme de surmonter les défis imposés à tous…

C’est ainsi que le rapport reprend les solutions et les programmes mis en place par l’instance financière en matière de développement du commerce. En 2020, l’ITFC a approuvé 4,7 milliards de dollars de financement du commerce, dont 2,4 milliards de dollars ont été mobilisés auprès d’investisseurs extérieurs, au profit de 21 pays membres de l’OCI.
Face à la pandémie, l’ITFC a très rapidement mis en place pour ses pays membres un plan d’intervention ambitieux de 850 millions de dollars US. L’objectif étant d’atténuer les conséquences de la pandémie et soutenir les chaînes d’approvisionnement commerciales. «Alors que la pandémie commençait à se propager dans le monde, nous avons très vite réagi pour aider les pays membres à répondre à l’urgence de santé publique et à l’impact socio-économique qui en découlait. Notre réactivité à cette crise a atteint deux objectifs : répondre aux besoins immédiats tout en anticipant et renforçant la résistance de nos pays membres sur le long terme. Le soutien de l’ITFC a été fourni par le biais d’une approche mixte combinant des facilités de financement du commerce et des subventions, ce qui nous a permis d’optimiser notre soutien aux pays qui en avaient le plus besoin», rappelle, en effet, Hani Salem Sonbol, DG de l’ITFC.
Les efforts de l’ITFC ont été concentrés sur la provision de moyens de subsistance, le renforcement de la résilience et la relance de la croissance économique de nos pays membres. Et pour y parvenir, l’ITFC a mis l’accent sur le soutien aux MPME, le maintien des chaînes de valeur agricoles et le renforcement des capacités.

Parmi les principaux points issus du rapport 2020, le domaine de la santé est forcément le premier à être cité compte tenu de l’actualité endémique.
Selon le rapport, l’ITFC a déboursé 15 millions de dollars US, en 2020, pour atténuer l’impact immédiat de la pandémie sur le secteur de la santé. Concrètement, le financement a permis aux pays membres d’acheter des équipements de protection individuelle (EPI), des kits PCR, des équipements médicaux ainsi que des produits pharmaceutiques. «Plus de 62.000 patients, 2.500 agents de santé et 40 installations médicales en ont bénéficié», précisent les auteurs du rapport.
Second axe important qui a été retenu dans le financement par l’instance, celui de la sécurité alimentaire. Et ce sont 484 millions de dollars US qui ont été déboursés pour les importations alimentaires pour sécuriser l’approvisionnement en produits alimentaires abordable, sûr et suffisant pour plus de 25 millions de ménages dans les pays membres. Le financement de l’ITFC dans ce secteur a ainsi augmenté de 15% par rapport à l’année précédente et a bénéficié à plus de 25 millions de ménages dans les pays membres.
Dans le domaine de l’agriculture, plus de 600.000 agriculteurs ont bénéficié d’un financement de pré-exportation de l’ITFC et l’achat d’intrants, ainsi que d’initiatives de renforcement des capacités, pour un montant total de 240 millions de dollars US. Les financements ont bénéficié à plus de 600.000 agriculteurs en Afrique et en Asie. Les exportations de coton et d’arachides sur les marchés internationaux par les clients agricoles de l’ITFC ont atteint une valeur de 360 millions de dollars US.
En matière d’énergie, ce sont 2,7 milliards de dollars US qui ont été déboursés pour l’approvisionnement en produits énergétiques dans les pays membres. Cette aide financière a permis de soutenir plus de 8 millions de ménages dans l’accès continu à l’électricité.

Dans le secteur privé, 373 millions de dollars US ont été débloqués, à travers 26 banques partenaires, à destination de 7.500 PME. L’ITFC a également intensifié son programme pour les PME d’Afrique de l’Ouest, qui vise à améliorer l’accès des PME au financement pendant cette période de crise de Covid-19. Dans le programme, l’ITFC a approuvé 11 lignes de financement d’une valeur de 133,2 millions de dollars US dans le cadre de la réponse à la lutte contre la pandémie de Covid-19 du Groupe de la BID. En fin de compte, l’ITFC a approuvé 80 transactions d’une valeur totale de 4,7 milliards de dollars US de financement du commerce au profit de 21 pays membres. Les décaissements sur cette année ont atteint les 4,1 milliards de dollars US.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *