EconomieUne

L’Office autorisé à émettre un emprunt obligataire après l’adoption d’un budget modificatif pour 2024 : L’ONDA à la recherche de financement

© D.R

L’ONDA réaffirme son engagement à développer un système aéroportuaire de premier plan, aligné avec les ambitions de croissance de notre pays et notamment la stratégie du tourisme.

Infrastructures : Une sortie sur le marché financier est programmée pour l’Office national des aéroports (ONDA) dans le but de boucler les financements des projets programmés dès cette année au niveau de plusieurs aéroports. Eclairages.

Les responsables de l’ONDA veulent aller plus vite. C’est ce qui ressort du dernier conseil d’administration de l’Office. Dans les détails, les membres du conseil ont examiné l’avancement des projets de développement des aéroports de Marrakech, Tanger, Agadir, et Tétouan, en mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer ces projets. Dans cette optique, un budget modificatif pour l’année 2024 a été arrêté, prenant en compte ces projets et d’autres investissements essentiels à la maintenance des infrastructures et des équipements. Pour le financement de ces projets, le conseil a autorisé l’ONDA à faire appel au marché financier par l’émission d’un emprunt obligataire qui financera une partie de ces investissements.

Tourné vers l’avenir, l’ONDA réaffirme son engagement à développer un système aéroportuaire de premier plan, aligné avec les ambitions de croissance de notre pays et notamment la stratégie du tourisme. L’Office s’engage à mobiliser toutes les ressources nécessaires pour être au rendez-vous des prochains événements sportifs d’envergure continentale et planétaire (CAN 2025 et Coupe du monde FIFA 2030) dont le Maroc sera l’hôte. Il y a quelques jours, le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, avait fait une annonce concernant les appels d’offres relatifs à l’extension des aéroports de Marrakech, Agadir et Tanger qui seront lancés au cours des prochaines semaines. «Ces projets sont destinés à doubler la capacité des aéroports dans le sillage de l’accompagnement de la dynamique que connaît le transport aérien», avait précisé le ministre dans une réponse à une question sur «Le développement et la modernisation des infrastructures aéroportuaires», posée par le groupe du Rassemblement national des indépendants, lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers.

En amont des préparatifs aux échéances importantes prévues au Maroc, le ministère œuvre à atteindre les objectifs fixés, consistant à porter la capacité de tous les aéroports marocains à 80 millions de passagers par an, au lieu des 40 millions actuellement, a-t-il indiqué. Par ailleurs, le ministre a relevé que les travaux d’extension de l’aéroport de Rabat-Salé devraient être achevés à la fin de cette année, faisant état de l’extension de l’aéroport de Tétouan après l’ouverture de la nouvelle piste et de la programmation de l’extension de l’aéroport Mohammed V à Casablanca. D’autre part, M. Abdeljalil a souligné que l’Office national des aéroports avait programmé en 2019 l’extension de l’aéroport de Marrakech, un projet reporté en raison de la pandémie Covid-19, assurant que le trafic en 2024 a connu une augmentation inattendue de 40 % par rapport à 2019.

Exercice 2023

Il faut préciser que la réunion du conseil d’administration de l’Office national des aéroports (ONDA) a été consacrée à l’approbation des comptes définitifs de l’exercice 2023, la discussion des réalisations majeures, ainsi que les perspectives d’avenir de l’Office. Tenue à Rabat, la réunion a été présidée par le ministre du transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil.
Dans ce sens, le ministère du transport et de la logistique indique que le conseil a arrêté et examiné les comptes annuels définitifs et passé en revue les faits saillants de l’année 2023, concernant le trafic passager qui a enregistré un record de plus de 27 millions de passagers, surpassant les prévisions et dépassant de 8% le niveau du trafic enregistré avant la pandémie. Concernant le chiffre d’affaires, il a atteint 4,7 milliards DH, soit une hausse de 11% par rapport à 2019 et de 22% par rapport à 2022.

Suivant la même courbe d’évolution, l’excédent brut d’exploitation (EBE) a atteint 2.417 MDH, en évolution de 34 %. La connectivité aérienne s’est, quant à elle, renforcée par la création de 67 nouvelles lignes internationales en comparaison à 2019 et 16 nouvelles lignes aériennes internationales, par rapport à 2022. Sur le plan des infrastructures, l’année 2023 a été marquée par la réalisation et la mise en service de la nouvelle piste d’envol de l’aéroport Tétouan Saniat R’mel, la mise en service de la nouvelle zone arrivée de l’aéroport Casablanca Mohammed V, ainsi que le réaménagement du terminal 1 de l’aéroport Tanger Ibn Batouta en une zone dédiée aux arrivées internationales et nationales.
A noter enfin que l’ONDA a été créée en vertu du décret n° 2-89-480 du 1er joumada II 1410 (30 décembre 1989) pris pour l’application de la loi n° 14-89 transformant l’Office aéroports de

Casablanca en Office national des aéroports. La démarche de développement de cet important Office fut couronnée par la décision Royale intervenue en 1991, rattachant l’ensemble des services de la navigation aérienne à l’ONDA, en vue de consolider le rôle de l’établissement pour une action plus large en faveur du secteur aéronautique.
L’Office a notamment pour mission l’aménagement, l’exploitation, l’entretien et le développement des aéroports civils de l’Etat. L’embarquement, le débarquement, le transit et l’acheminement à terre des voyageurs, des marchandises et du courrier transportés par air, ainsi que tout service destiné à la satisfaction des besoins des usagers et du public.

Articles similaires

ActualitéUne

Décès de Leila Meziane, Présidente de la Fondation BMCE de l’éducation et de la formation

La Fondation BMCE de l’éducation et de la formation en deuil. Sa...

ActualitéUne

Une vague de chaleur de samedi à lundi dans plusieurs provinces du Royaume

Une vague de chaleur de niveau de vigilance « orange », est prévue de...

ActualitéUne

Séance plénière lundi consacrée aux réponses du Chef du gouvernement relatives à la politique générale devant les députés

La Chambre des représentants tiendra, lundi à 15h, une séance plénière consacrée...

ActualitéUne

Réforme de l’architecture financière internationale : Fouzi Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances,...