Logistique, un avant et un après 2020

Logistique, un avant et un après 2020

Schémas régionaux, labellisation, normes, accompagnement PME… les chantiers en cours

L’année 2020 sera marquée par la poursuite de la coordination de la mise en œuvre du plan national de formation en logistique pour la période 2020-2024 et le déploiement d’un système de labellisation relatif aux filières de formations dans les métiers de la logistique.

Si l’année 2020 sera définitivement marquée dans l’histoire par la pandémie du coronavirus, certains secteurs et activités économiques veulent faire de cette année un exercice de renouveau et de poursuite des grands chantiers. C’est le cas notamment pour le secteur de la logistique. Durant les dernières années, ce dernier a connu un développement soutenu avec une véritable feuille de route pour la réalisation d’objectifs ambitieux. Pour coordonner l’action des toutes les parties prenantes, le Royaume s’était doté d’une Agence de développement de la logistique, l’AMDL.

Le dernier conseil d’administration de celle-ci qui remonte à février dernier a été consacré à la discussion du plan d’actions et budget pour l’année en cours. Un plan d’action où la régionalisation figure en bonne place. Dans le détail, le plan d’actions 2020 consiste notamment à poursuivre les démarches et actions visant le développement des zones logistiques, et ce à travers la conclusion de conventions spécifiques relatives aux schémas régionaux de développement de ces zones dans différentes régions du Royaume et la sécurisation des assiettes foncières nécessaires pour la réalisation des premières tranches de ces zones. «Et conformément à la vision royale ayant pour but de soutenir les entreprises marocaines, l’Agence prévoit également de poursuivre durant l’année 2020 la mise en œuvre du programme de mise à niveau logistique des PME marocaines -PME Logis- qui vise l’accompagnement de ces entreprises et leur assistance pour l’amélioration de leurs performance et compétitivité logistiques à travers un appui technique et financier direct», apprend-on auprès des responsables.

Par ailleurs, et dans le cadre de ses efforts visant l’émergence d’opérateurs et de services logistiques performants, l’AMDL devait procéder, en partenariat avec le secteur privé, à la mise en place d’un système de labellisation des opérateurs logistiques, appelé à constituer un indicateur de la qualité et du professionnalisme des services logistiques offerts par les opérateurs logistiques. Parallèlement, l’Agence œuvre, en concertation avec les différentes parties prenantes et les secteurs concernés, à mettre en place un programme de normalisation adapté au secteur logistique.

Quant au développement des compétences et de la formation dans le secteur, l’année 2020 sera marquée par la poursuite de la coordination de la mise en œuvre du plan national de formation en logistique pour la période 2020-2024 et le déploiement d’un système de labellisation relatif aux filières de formations dans les métiers de la logistique. Il est également prévu en 2020 l’opérationnalisation, en partenariat avec le Groupement interprofessionnel d’aide au Conseil Transport et Logistique -GIAC Translog, du Centre national de certification des compétences logistiques suivant les normes de l’Association européenne de la logistique (ELA).
Pour l’implémentation dudit plan d’actions, le budget de l’Agence marocaine de développement de la logistique a atteint au titre de l’année 2020 environ 204 millions de dirhams dont 167 millions de dirhams comme budget d’investissement, destiné principalement à l’acquisition du foncier nécessaire au développement des zones logistiques et à la poursuite de la mise en œuvre du programme PME Logis.

A noter que le dernier conseil d’administration a été marqué par la présentation des principales réalisations de l’Agence pour l’année 2019.
Parmi ces réalisations, il y a notamment l’actualisation, selon une approche collaborative avec les différents acteurs régionaux, de nombreux schémas régionaux de développement des zones logistiques et la prise des dispositions nécessaires pour le lancement des premières tranches des projets de zones logistique prioritaires. En outre, et en relation avec la professionnalisation du secteur logistique, environ 90 entreprises ont bénéficié durant l’année 2019 de l’appui technique et financier offert par l’AMDL dans le cadre du programme PME Logis, avec une enveloppe financière engagée de près de 26 millions de dirhams. L’année 2019 a également été marquée par l’organisation par l’Agence, sous l’égide du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc- CGEM, de la première édition de la Journée marocaine de la logistique. Tenue sous le thème «Le Maroc sur le chemin de la performance logistique», cette journée avait été l’occasion pour débattre des défis à relever afin d’accélérer le développement du secteur logistique au Maroc et pour souligner l’importance et l’impératif de poursuivre le déploiement de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *