Economie

L’ONMT énumère ses priorités après un semestre au vert

© D.R

Un bon semestre pour le tourisme. Le secteur affiche une tendance positive dépassant les objectifs assignés pour l’année en cours.

Le volume d’arrivées a dépassé les 3,5 millions aux postes frontières s’améliorant de 9 % par rapport à la même période de l’année précédente. C’est ce que vient d’annoncer l’Office national marocain du tourisme en marge de son conseil d’administration tenu lundi sous la présidence de Lahcen Haddad, ministre du tourisme.

L’heure étant à l’identification des priorités pour le second semestre de l’année. Les actions à venir portent sur le développement du tourisme de croisière. Il sera également procédé à l’organisation d’un Salon marocain du tourisme. Le but étant de donner plus de visibilité sur la diversité des produits touristiques du Maroc. Lahcen Haddad a, par ailleurs, annoncé le développement de la «Marque Maroc».

Une démarche qui permettra de promouvoir l’image unifiée du Maroc à l’international, et ce en fédérant l’ensemble des acteurs du marketing autour d’un message porteur et fédérateur. L’Office national marocain du tourisme, qui s’apprête à ouvrir une délégation à Abdidjan, a émis lors de son conseil d’administration un certain nombre de recommandations.

L’office appelle ainsi à plus de concertation avec les ministères des finances et du tourisme en vue d’appliquer des pénalités sur les retards de paiement de la taxe de promotion touristique et de procéder au sectionnement des sous-déclarations. Le conseil d’administration de l’Office national marocain du tourisme recommande que le ministère de tutelle et la Confédération nationale du tourisme soient représentés au niveau du comité des «slots» mis en place par le ministère de l’équipement et du transport afin d’évaluer l’impact des décisions adoptées sur l’industrie du tourisme.

Le conseil d’administration de l’ONMT a également été une occasion pour dresser le bilan des réalisations 2013. Un exercice qui a marqué été par des recettes de 60 milliards de dirhams de recettes en devises et un flux de 10,4 millions de touristes. Une performance qui, selon l’ONMT, est corollaire à la politique de promotion axée sur les différents segments de clientèle et l’amélioration de l’image de la destination et la perception des voyageurs potentiels par rapport au séjour au Maroc.

Des engagements fortement salués par Lahcen Haddad qui, dans son intervention, a mis en relief l’implication de l’Office, dirigé par Abderrafia Zouitene, dans le développement de plusieurs actions ciblées en communication et promotion. L’accent a été mis sur la consolidation de l’image du Maroc sur les marchés traditionnels et le renforcement de son positionnement sur les marchés émergents.

Autres actions plébiscitées : la capacité aérienne programmée sur la destination Maroc. L’exercice 2013 a également connu le décollage des segments de niche. Une impulsion a été donnée à l’activité golfique et ce via la programmation de journées spéciales du tourisme.

Articles similaires

EconomieUne

La Douane adopte une nouvelle carte stratégique 2024-2028

L’ADII regarde vers l’avenir. En effet, elle vient de mettre en place...

CouvertureEconomieUne

Economie bleue : Une contribution de 3,8% au PIB et de 4,6% au marché du travail observée en 2022

Une récente étude vient révéler pour la première fois l’apport du secteur...

EconomieUne

Ecoutourisme Oasien : 1,7 milliard de dirhams pour repositionner la destination Drâa Tafilalet

Positionner la région de Drâa Tafilalet comme une destination phare pour l’écotourisme...

EconomieUne

Investissements étrangers : Les efforts du Maroc mis en exergue par le Département d’État américain

L’engagement du Maroc pour booster les investissements s’illustre notamment par l’adoption en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux