Accueil Economie Madrex Engineering et Altair Engineering simulent la propagation du virus Covid-19 dans les endroits fermés
Economie

Madrex Engineering et Altair Engineering simulent la propagation du virus Covid-19 dans les endroits fermés

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de virus et la gestion de la crise sanitaire due à la Covid-19, Altair Engineering, société privée dans les domaines du calcul scientifique, des logiciels d’ingénierie avancée, de l’analyse de données et le calcul haute performance et son partenaire marocain Madrex Engineering, expert en ingénierie industrielle, ont développé un outil de simulation de propagation de virus appelé «Covid spreader analysis» à travers une technologie de simulation simplifiée.

Il s’appuie sur des travaux scientifiques permettant de mieux comprendre la diffusion virale. Cet outil a pour but de visualiser et estimer la diffusion du virus Covid-19 dans un environnement fermé ou tout autre endroit qui réunit plusieurs personnes. Selon Madrex Engineering, l’outil de simulation de propagation de virus est avant tout un outil pédagogique permettant de mieux informer les collaborateurs sur l’importance des gestes barrières.

Il permet de comparer des scénarios afin d’évaluer les différentes configurations de réaménagement des bureaux ou tout autre lieu de fréquentation comme les supermarchés, les hôpitaux, les usines, les écoles ou les lieux de culte.

Articles similaires

Une association professionnelle dédiée à la mobilité électrique voit le jour

L’association professionnelle intersectorielle pour la mobilité électrique (APIME) prend forme.

Le Maroc parmi les sept pays pilotes bénéficiaires La BAD booste la mobilité verte en Afrique

Énergie durable La mobilité durable en Afrique commence de plus en plus à...

Ithmar Capital et Cofides renforcent leurs relations bilatérales

Une déclaration conjointe a été signée en marge de la Réunion de...

R&D, promotion de l’aquaculture, infrastructures de vente : Un bilan positif pour la stratégie Halieutis

Afin d’identifier les zones favorables à l’aquaculture pour les différentes espèces marines...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus