970x250

Malgré le ralentissement du trafic en 2021 : Les ports de Nador, Mohammedia, Safi et Laâyoune affichent de belles performances

Malgré le ralentissement du trafic en 2021 : Les ports de Nador, Mohammedia, Safi  et Laâyoune affichent de belles performances

Les ports de Nador, Mohammedia, Safi et Laâyoune terminent l’année 2021 avec des résultats dans le vert. Enregistrant un volume d’environ 3,9 millions de tonnes (MT), le trafic au niveau du port de Nador a ainsi été marqué par une forte hausse (19,8%) due notamment à la progression de l’activité du TIR (+146,9% en tonnage), ainsi que par l’orientation positive des exportations de la barytine (+148,4%), de l’argile kaolinique (+23,2%) et du clinker.

En revanche, le trafic des céréales est en recul de 37,3%, ce qui représente un volume de 230.000 tonnes. De son côté, le port de Laâyoune cumule durant l’année 2021 un volume de 2,2 millions de tonnes, enregistrant une hausse de 16,5% par rapport à l’année 2020, induite notamment par la croissance des importations des hydrocarbures (+16,8%) et des exportations du phosphate (+21,9%). Parmi les bonnes performances de l’année 2021, on citera également la hausse de 12,7% réalisée par les ports de Safi comptabilisant à cet effet un volume de 9,9 MT, stimulée notamment par le fort rebond des importations du charbon au port de Safi Atlantique, avec un volume de 3,4 MT contre 2,3 MT une année auparavant, soit une hausse de 47%. Au niveau du port de Safi ville, son activité a été accompagnée par la tendance positive des exportations des minerais, en particulier le gypse (+24,5%) et la barytine (+390%). Par contre les trafics du soufre et des céréales ont marqué respectivement des baisses de 1,7% et de 59,2%. Concernant le port de Mohammedia, il a connu «pour la première fois depuis 2017, un renversement de la tendance baissière ayant caractérisé les volumes transitant par ce port. Ainsi, l’activité de ce port a enregistré un rebond de 4,9% au titre de l’année 2021, induite essentiellement par la hausse des importations du gasoil de 12,4%, totalisant un volume de 2,3 millions de tonnes. Cependant, le trafic du butane a été marqué par une baisse de 2,7%, avec un volume de 1,3 MT», indique l’Agence nationale des ports.

Casablanca et Jorf Lasfar dominent

Deux ports concentrent 70,5% des volumes des échanges. Il s’agit de Jorf Lasfar et Casablanca. Atteignant 35,1 millions de tonnes à fin 2021, ce port est en première place avec une quote-part d’environ 39% du trafic global. Comparativement à l’année 2020, ce port est en retrait de 5,4%, en raison essentiellement de la baisse du trafic des engrais (- 8,8%), du charbon (-3,3%), du soufre (-9,1%), des céréales (-16,5%) et de l’ammoniac (-12,9%). Les exportations de l’acide phosphorique sont en hausse de 19,4% au niveau du port de Jorf Lasfar avec un volume d’environ 1,9 million de tonnes et le trafic du gasoil a enregistré une croissance de 10,5%, soit un volume de 2,1 millions de tonnes. Avec une quote-part de près de 32% du trafic global, le port de Casablanca a quant à lui assuré le transit de 29 MT à fin décembre 2021. Ce port régresse de 4,3% comparé à la même période en 2020. Selon l’ANP, cette évolution s’explique principalement par la forte baisse des importations des céréales (-21,5%), des phosphates (-5,3%) et des aliments de bétail (-18,2%). En revanche, les trafics des conteneurs et du sucre ont marqué des hausses respectives de +4,7% et +12,2%, avec des volumes respectifs de 1,1 MEVP et 1,5 MT. On notera par ailleurs que le port d’Agadir a enregistré en volume de 5,6 MT durant 2021. Il a connu une baisse de 6,6%, attribuée essentiellement au recul des importations des céréales (-31,6%) et du clinker. L’activité au niveau de ce port connaît en revanche une hausse de 14,6% du trafic des hydrocarbures et une progression de 122,1% des exportations de feldspath. L’activité des conteneurs au port d’Agadir a par ailleurs été marquée par une quasi-stagnation des volumes (-0,4%), avec 173.066 EVP en 2021.

Hausse de 3,8% de l’activité conteneurs

S’élevant à 1.287.129 EVP durant l’année 2021, l’activité conteneurs progresse de 3,8%. En tonnage, celle-ci est en légère croissance de 1,4% avec un volume de 12,3 millions de tonnes. On notera par ailleurs que les exportations sont en hausse de 1,8% avec un volume de 526.922 EVP. Concernant les conteneurs vides à l’export, ils s’élèvent à 316.102 EVP, en progression de 1,5%, soit 60% du trafic global des conteneurs à l’export. Il ressort également que les importations ont atteint 529.667 EVP, en hausse de 2% par rapport à l’année 2020. De son côté, l’activité cabotage est en croissance de 13,9%, avec un volume de 230.540 EVP.

Une tendance positive en dépit de la crise sanitaire

Globalement, les flux des marchandises ayant transité par les ports gérés par l’ANP en 2021 sont en croissance de 3,5% comparé à l’année 2019. Le volume global atteint 91 millions de tonnes au titre de l’année 2021. «Par rapport à l’année 2020, qui a été une année exceptionnelle, marquée par des importations massives pour la constitution des stocks de sécurité pour les céréales et les aliments de bétail, l’activité des ports gérés par l’ANP en 2021 a marqué une légère baisse de 1,6%. Toutefois, et si on tient compte des volumes d’importations d’une année normale pour lesdites denrées, le volume de l’activité des ports gérés par l’ANP en 2021 aurait affiché une tendance positive de 1,6%», selon l’ANP. Il est à noter que 9.846 navires de commerce ont fait escale en 2021 au niveau des ports gérés par l’ANP, en légère baisse de 1% par rapport à l’année 2020.

Recul de 24,1% des céréales à l’import

Les importations des céréales s’élèvent à 7,1 millions de tonnes, en baisse de 24,1% par rapport à la même période de l’année précédente.

Il s’avère qu’il y a une forte concentration de cette activité au port de Casablanca (avec 4,3 millions de tonnes, représentant 60% du trafic global des céréales) et une baisse globale des importations de cette denrée dans l’ensemble des ports.

Casablanca (-21,5%), Jorf Lasfar (-16,5%), Nador (-37,3%), Agadir (-31,1%) et Safi (-59,2%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.