EconomieUne

Malgré les conditions climatiques défavorables : Des résultats probants pour les plateformes Al Moutmir dédiées à l’olivier

© D.R

Plus de 26.117 Plateformes de démonstration (PFD) ont été mises en place dans plus de 40 provinces depuis le lancement de l’initiative.

Dispositif : Plus de 5.951 plateformes de démonstration (PFDs) d’olivier ont été réalisées depuis le lancement de l’initiative Al Moutmir. Durant la campagne agricole 2022-2023, leur nombre s’élève à plus de 1.251. Cette initiative enregistre des résultats significatifs en raison de l’adoption du programme de gestion intégrée de l’olivier. Celui-ci a conduit à l’amélioration des rendements moyens au niveau national à l’hectare de près de 15% par rapport aux rendements moyens réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins. Il en ressort aussi une hausse moyenne de 22 % dans les marges bénéficiaires des PFD par rapport aux témoins. Les détails.

Les équipes d’Al Moutmir et l’UM6P ont organisé le 28 février 2024 la 13ème édition d’Al Moutmir Open Innovation Lab sous forme de webinaire. L’occasion a été de présenter les résultats de l’initiative Al Moutmir pour la culture de l’olivier. Il en ressort que plus de 26.117 Plateformes de démonstration (PFD) ont été mises en place dans plus de 40 provinces depuis le lancement de l’initiative dont plus de 5.951 plateformes de démonstration d’olivier. Chaque plateforme montre l’impact de l’utilisation des meilleures pratiques agricoles sur le rendement, la qualité de la production et le revenu généré. Co-construit avec l’écosystème agricole et scientifique, le programme des PFD jouit du soutien de l’UM6P et des partenaires scientifiques et industriels. De plus, 1 251 PFD d’oliviers ont été installées chez 427 agriculteurs dans les différentes provinces agricoles du Maroc, touchant toutes les variétés et modes de conduite en 2022-2023.
Dans ce sens, les plateformes de démonstration de l’olivier ont connu une augmentation du rendement moyenne au niveau national à l’hectare de près de 15 % par rapport aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins avec une variation allant de 5 à 100 %. Il s’avère aussi que le rendement moyen national généré au niveau des PFD a été de 3,9 t/ha avec un rendement record de 17t/ha en système intensif. Parallèlement, les parcelles témoins ont enregistré un rendement moyen national de plus de 3,4 t/ha. Du côté de la marge bénéficiaire, le programme de production intégré suivi dans les plateformes de démonstration a permis de réaliser une amélioration moyenne de la marge bénéficiaire de plus de 22 % avec une variation de 14 à 32 % dans les zones de production, selon les équipes d’Al Moutmir.
On notera également que la productivité moyenne de l’eau s’élève à 0,95 kg/m³, ce qui représente une valeur supérieure en comparaison avec les témoins, lesquels ont enregistré une productivité de 0,81 kg/m³. Comme le précise la même source, la comparaison de la productivité de l’eau des PFD conduites en goutte-à-goutte et en gravitaire dévoile une différence significative. De même, la productivité de l’eau pour l’olivier irrigué en goutte-à-goutte a atteint 0,98 kg/m3, ce qui représente une amélioration considérable par rapport à l’olivier irrigué en gravitaire qui a atteint seulement 0,87 kg/m3.

C’est le titre de la boite

Un accompagnement de bout en bout

Itinéraire L’initiative Al Moutmir continue de récolter les résultats positifs de sa démarche d’accompagnement auprès des agriculteurs. Ce parcours inclut un itinéraire technique basé sur un programme de management intégré « Integrated Crop Program » (ICP). Ce dernier est basé sur quatre piliers, à savoir la gestion rationnelle de l’eau, la fertilisation raisonnée, la protection intégrée des cultures et l’utilisation des produits de spécialité.

« Tout commence par les analyses du sol, une étape cruciale pour élaborer une stratégie de fertilisation et garantir une nutrition équilibrée des plantes. Ces analyses sont réalisées par les laboratoires mobiles déployés à l’échelle nationale par Al Moutmir », expliquent les équipes de cette initiative. Et d’ajouter : « Les résultats obtenus orientent la production d’engrais NPK Blend appropriés, fournis par l’unité de production d’engrais NPK sur mesure connue sous le nom de «Smart Blender».

L’agriculteur bénéficie d’un suivi régulier tout au long des stades et opérations clés de la culture intégrant des écoles aux champs, «Farming Field Schools (FFS)» qui sont organisées sur la parcelle et servent de formation pratique aux agriculteurs et à leur communauté ».

Articles similaires

PolitiqueUne

Bilan du mi-mandat: une séance commune le 17 avril au parlement

Le parlement tiendra une séance commune le mercredi 17 avril prochain pour...

PolitiqueUne

Réélection de Rachid Talbi Alami à la tête de la Chambre des représentants

Rachid Talbi Alami, du Rassemblement national des indépendants (RNI), a été réélu,...

ActualitéUne

L’administration de la prison locale Khouribga dément les allégations d’intoxication alimentaire de 90 détenus

L’administration de la prison locale Khouribga 2 a démenti vendredi les allégations...

ActualitéUne

Chambre des Conseillers : La deuxième session de l’année législative 2023-2024 déclarée ouverte

La Chambre des conseillers a ouvert, vendredi, les travaux de sa deuxième...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus