Marché boursier : 9 milliards DH échangés au premier trimestre

Marché boursier : 9 milliards DH  échangés au premier trimestre

Le compartiment central capte 67% des parts

Le volume des échanges sur les marchés central et de blocs peine à retrouver son équilibre. A fin mars, l’Autorité marocaine des marchés des capitaux (AMMC) recense des échanges de l’ordre de 9 milliards de dirhams alors que ce volume se situait autour de 13,87 milliards de dirhams au titre du premier trimestre de l’année 2020. Une grande partie de ces échanges est réalisée sur le compartiment central. Les échanges à ce niveau totalisent un volume de l’ordre de 6 milliards de dirhams représentant ainsi 67% des parts du volume global. En parallèle, les transactions de gré à gré captent pour leur part 33% du volume global. Elles représentent en effet une valeur de l’ordre de 2,93 milliards de dirhams.

Le volume transactionnel réalisé sur le marché obligataire s’élève quant à lui à 63,8 millions de dirhams. Ce montant est réparti entre le marché central et le marché de blocs. La répartition de ces échanges par profil d’investisseurs place les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) en tête du classement. Ils ont en effet réalisé 41% du volume du marché central sur les actions.

Ces transactions effectuées au premier trimestre de l’année s’inscrivent en progression de 15 points comparé au trimestre précédent. Toutefois, elles marquent un repli de 3 points par rapport à la même période de l’année passée. Se référant à l’AMMC, les personnes morales marocaines concentrent, quant à elles, 23% du volume au moment où les personnes physiques marocaines raflent 19% des parts. Elles sont suivies des personnes morales étrangères contribuant à hauteur de 15% au volume total échangé.

Notons que le marché boursier affiche des signes de rétablissement au premier trimestre. Les indicateurs de la place casablancaise se sont globalement inscrits en hausse au titre des trois premiers mois de l’année. Les trois indices ont, en effet, évolué sur une trajectoire positive au cours du mois de mars 2021. Ainsi, le Masi et le Madex ont marqué respectivement une hausse de 1,74 et 1,59% par rapport à fin décembre 2020 et de 18,33 et 18,53% en glissement annuel. De son côté, l’indice MSI20 a enregistré une progression de 1,18% par rapport à fin décembre 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *