Marché interbancaire : Baisse de 4,2 milliards de dirhams des échanges de devises en juin

Marché interbancaire : Baisse de 4,2 milliards  de dirhams des échanges  de devises en juin

16,8 milliards de dirhams, tel est le volume des échanges de devises contre dirhams réalisé au mois de juin au niveau du marché interbancaire.

Ce montant s’inscrit en baisse de 4,2 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année passée. C’est ce que l’on peut relever de Bank Al-Maghrib dans sa dernière note de conjoncture. En analysant les opérations des banques avec la clientèle, la banque centrale fait ressortir un volume de l’ordre de 31,5 milliards de dirhams pour les achats au comptant et de 17,6 milliards de dirhams pour ceux à terme. Ces achats s’inscrivent en amélioration par rapport à la même période de l’année passée où les achats au comptant se sont établis à 21 milliards de dirhams et ceux à terme ont atteint les 9,2 milliards de dirhams.

Pour ce qui est des ventes, elles se sont chiffrées à près de 32 milliards de dirhams pour les opérations au comptant et de 2,1 milliards de dirhams pour celles à terme contre respectivement 31,9 milliards de dirhams et 2,4 milliards de dirhams enregistrés à la même période de l’année précédente. Pour ce qui est de la position nette de change des banques, elle ressort selon Bank Al-Maghrib négative à 1,8 milliard de dirhams à fin juin après -1,5 milliard de dirhams à fin mai. La banque centrale, note par ailleurs qu’entre les mois de mai et juin 2021, l’euro a affiché une dépréciation de l’ordre de 0,85% par rapport au dollar américain. «Dans ce contexte, le dirham s’est apprécié de 0,68% face à l’euro et s’est déprécié de 0,19% vis-à-vis du dollar», précise Bank Al-Maghrib dans sa veille mensuelle qui s’intéresse à la dynamique économique du pays.

Bank Al-Maghrib a soulevé dans cette publication une accentuation du besoin en liquidité des banques. Il est ainsi revenu à 68,5 milliards de dirhams en moyenne hebdomadaire contre 67,8 milliards de dirhams au mois de mai. Dans ce contexte, la banque a injecté un montant total de 78,1 milliards, incluant 30,6 milliards de dirhams à travers les avances à 7 jours, 18,6 milliards de dirhams sous forme d’opérations de pension livrée et 29 milliards de dirhams via les prêts garantis. Dans ces conditions, le taux interbancaire s’est établi à 1,50% en moyenne avec un volume des échanges passant de 7,6 milliards de dirhams à 9,5 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *