Maroc-Australie : un processus d’exploration de niches économiques enclenché ?

Maroc-Australie : un processus d’exploration de niches économiques enclenché ?

Serait-ce le début d’un rapprochement économique entre le Maroc et l’Australie? Le webinaire organisé, le 24 novembre dernier par SE Karim Medrek, ambassadeur du Maroc en Australie (Canberra), en partenariat avec la Chambre Arabo-Australienne du Commerce et de l’Industrie a été l’occasion, en tous les cas de mettre en exergue, certaines pistes d’opportunités d’investissement au Maroc, avec un éclairage particulier sur la région de Souss-Massa.

L’événement, qui fait partie de la série des conférences économiques de l’Ambassade, a réuni un panel composé de SE Karim Medrek, ambassadeur de SM le Roi en Australie, Marouane Abdelati, DG du Centre Régional d’Investissement de la région Souss Massa, James Harb, Président de la Chambre Arabo-Australienne du Commerce et de l’Industrie, Sam Guedouard, de la Commission australienne du Commerce et d’Investissement et Omar Jouahri, Président de Conseil d’Affaires Maroco-Australien.

Le diplomate a souligné que l’éloignement géographique ne devrait pas être un frein entre les deux pays. Il s’agira donc de créer des synergies en prospectant la voie à de nouveaux investissements dans des secteurs porteurs…

Et c’est dans cette optique que le directeur du CRI de la région Souss Massa a cité les différentes opportunités d’investissements et d’affaires dans la région. Rappelons que la région est propice au surf et que l’Australie est le leader mondial dans le domaine !

Dans la foulée, le représentant de la région a cité les principaux avantages accordés aux investisseurs. Concrètement, ce sont les secteurs du tourisme, de l’agroalimentaire, de la pêche, des énergies renouvelables ainsi que ceux qui émergent pour ne citer que l’offshoring et le digital qui seraient les réceptacles d’une telle stratégie de rapprochement économique entre le Maroc et l’Australie. Face à la dynamique économique enclenchée par le pays, le président de la Chambre Arabo-Australienne du Commerce et de l’Industrie, James Harb s’est montré intéressé, en effet, sur des pistes économiques à défricher avec les représentants de la région de Souss Massa. Il s’est engagé, pour cela, à organiser d’autres rencontres et missions économiques, à l’instar de celle de 2019 pour promouvoir la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun.

De son côté, Sam Guedouard, responsable de la Commission australienne du Commerce et d’Investissement, a relevé comme atout important pour le Maroc, la confiance des opérateurs étrangers dans son économie. Pour lui, « la stabilité politique et la position stratégique du Maroc suscite, de plus en plus, d’intérêt chez les investisseurs australiens et se présente, désormais, comme l’un des marchés prometteur dans la région MENA ». La présence en bonne position du Maroc sur des marchés cibles pour les acteurs économiques australiens sur la plateforme digitale mise en place par l’AUSTRADE se justifie donc pour lui. De son côté, Omar Jouahri invitera les opérateurs économiques australiens d’investir notamment dans le tourisme, l’éducation et l’enseignement supérieur. Des partenariats entre les opérateurs australiens et marocains seraient un bon début… A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *