Maroc : Bonne performance pour les ports nationaux

Maroc : Bonne performance pour les ports nationaux

L’Agence nationale des ports (ANP) a très bien bouclé l’année 2012. C’est ce qui se dégage de son conseil d’administration qui s’est réunie à Rabat, lundi 24 juin, sous la présidence de Aziz Rabbah, ministre de l’équipement et du transport.

Aussi, cette réunion a été consacrée à l’examen du bilan des réalisations de l’ANP au titre de l’exercice 2012. À ce titre, le conseil d’administration s’est arrêté sur l’effort d’investissement engagé par l’Agence qui s’est chiffré à 644 MDH, ainsi que sur les différentes actions entreprises par l’Agence visant l’amélioration de l’efficacité de l’outil portuaire national et le renforcement de sa gouvernance à travers notamment l’encouragement du partenariat public-privé et la promotion du régime des concessions pour l’exploitation des terminaux portuaires. En effet, sur le plan financier, l’année 2012 a été soldée par la réalisation d’un chiffre d’affaires de 1,191 milliard de dirhams, d’un résultat net de 146,2 MDH et d’une valeur ajoutée de 678,1 MDH.

Aussi, l’année 2012 a été bouclée en beauté notamment grâce à l’adoption de la stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030, présentée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI durant le mois de décembre 2012.
À ce titre, M. Rabbah n’a pas manqué de relever qu’avec une vision prospective pour les vingt prochaines années, le secteur portuaire national est en phase de connaître une nouvelle étape de son processus de modernisation et de développement de l’offre portuaire aidant à faire du marché marocain une plate-forme d’éclatement au niveau régional.

Pour lui, les résultats de cette stratégie commencent déjà à se faire sentir à travers plusieurs actions dont notamment le lancement des travaux du nouveau port de Safi ou le lancement d’études de faisabilité concernant le nouveau port de Kénitra et la requalification de certains ports.

Le ministre a enfin insisté sur le rôle central de l’ANP, pour poursuivre la déclinaison et la concrétisation de la stratégie portuaire sur le terrain, à travers ses plans de développement, directement et/ou dans le cadre de partenariats public – privé avec comme axe central l’amélioration de la compétitivité des places portuaires nationales. Pour sa part, lors de la présentation des grandes lignes du rapport d’activité soumis au conseil d’administration, Nadia Laraki, directrice générale de l’ANP, a indiqué que durant l’année 2012, l’Agence a initié plusieurs projets structurants à même d’insuffler une nouvelle dynamique au secteur portuaire. Lesdits projets s’inscrivent dans le cadre de la politique de développement et de modernisation de l’outil portuaire national qui, inéluctablement, constitue un levier fondamental pour la promotion des échanges extérieurs du pays. À ce titre, Mme Laraki a rappelé le lancement des travaux de réalisation de la route maritime devant connecter le futur port sec de Zenata, ce qui permettra également d’assurer une meilleure fluidification de la circulation à l’intérieur du port et dans son voisinage immédiat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *