Economie

Maroc et Sénégal : Un modèle de coopération en Afrique

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président sénégalais Macky Sall ont présidé, lundi 25 mai à Dakar, la cérémonie de mise en place du Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais.

Une structure initiée par les deux pays dans l’objectif de dynamiser leurs relations de partenariat économique, favoriser la co-émergence, promouvoir le partenariat entre les secteurs privés des deux pays et assurer le suivi de réalisation de leurs accords privé-privé et public-privé. A noter que la création de cette nouvelle structure s’inscrit en droite ligne de la vision des deux chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Macky Sall, visant à faire de la coopération bilatérale un modèle en Afrique.

Ainsi, ce nouvel instrument objet d’un mémorandum d’entente signé, jeudi dernier à Dakar, devant SM le Roi et le président sénégalais, est coprésidé par les ministres des affaires étrangères et les présidents des patronats des deux pays, et comprend 10 secteurs d’activités identifiés comme prioritaires, avec une coprésidence de chaque côté.
Aussi, le Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais, qui se réunira tous les six mois, contribuera à la mise en place d’un Forum sénégalo-marocain qui deviendra un rendez-vous annuel entre les acteurs économiques des deux pays.  A ce titre, dans une allocution prononcée devant SM le Roi et le président sénégalais, Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a indiqué qu’à travers ses 11 commissions thématiques et sectorielles, coprésidées par des opérateurs économiques des deux bords, le Groupe d’impulsion économique vise à créer des opportunités dans des domaines tels que l’agroalimentaire, la pêche, la finance, l’industrie, l’immobilier, la logistique, l’économie numérique et la formation.
«Nous avons l’ambition d’être, ensemble, des acteurs économiques régionaux forts, au service du co-développement Sud-Sud, et le Maroc s’inscrit pleinement dans cette vision qui relève d’abord et avant tout d’une conviction profonde de SM le Roi Mohammed VI», a-t-elle enchaîné, notant que depuis son accession au Trône, le Souverain a visité 17 pays africains au cours de huit tournées royales, ce qui traduit une constance dans la démarche africaine de SM le Roi.
Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a, de son côté, indiqué que la mise en place du Groupe d’impulsion économique Maroc-Sénégal est la parfaite illustration d’un partenariat global dans sa portée, riche dans son contenu et inclusif au niveau de ses acteurs. «Cet outil novateur s’inspire des mêmes valeurs de solidarité, de partenariat, de responsabilité et d’ambition visant à promouvoir le co-développement humain et durable, le co-investissement et la multiplication des partenariats gagnant-gagnant», a souligné M. Mezouar.
Par ailleurs, la cérémonie a été l’occasion de la signature de quinze accords de partenariat économique public-privé et privé-privé entre les deux pays, alors que pas moins de 28 accords et conventions de partenariat ont été signés à l’occasion de la visite royale au Sénégal.
 

Articles similaires

EconomieUne

M.Akhannouch visite et lance plusieurs projets socio-économiques à Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

EconomieUne

Alpha Assurances primée pour la seconde fois aux Trophées de l’Assurance pour son programme d’assurance panafricain

Le cabinet de courtage en assurances et réassurance « Alpha Assurances »...

EconomieUne

Bonnes pratiques agricoles et économie d’eau : Une rencontre de sensibilisation au profit des agriculteurs d’Alnif et d’Ammar

Une occasion unique pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences

Economie

Le Cluster EnR veut construire un écosystème collaboratif «solide»

Le Cluster EnR compte plus de 210 membres actifs et accompagne en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux