Maroc Export au service de l agroalimentaire

Maroc Export au service de l agroalimentaire

De nouvelles pistes d’exportations vers la Hongrie et la Pologne voient le jour. En effet, dans le cadre des activités promotionnelles de Maroc export en collaboration avec la Fédération interprofessionnelle de production et d’exportation de fruits et légumes (FIFEL) et en partenariat avec le conseil d’affaires maroco-hongrois, une importante mission a été organisée. Aussi, ce sont 15 sociétés et groupes marocains leaders dans le secteur de l’agroalimentaire qui ont pris part à une mission de rencontres professionnelles B to B au profit du secteur agroalimentaire du 12 au 19 mai 2013 en Pologne et en Hongrie.

À noter que les participants du secteur des fruits et légumes frais présents représentent plus de 90% des exportateurs du secteur national. Cette mission a donc permis de donner une opportunité à l’offre marocaine pour exposer ses capacités en vue de s’enquérir, voire pour mieux répondre aux attentes des importateurs polonais et hongrois. De ce fait, les prospects qui ont été ciblés pour cette mission sont les grossistes, les grandes et moyennes surfaces et les importateurs.

Dans ce sens, le bilan de Maroc Export souligne qu’en Pologne, il s’agit de Targban (principal importateur de fruits et légumes en Pologne), Carrefour Pologne, Auchan Pologne, Real (Groupe Metro) et Fresh World. Pour la Hongrie, il s’agit de Mirsa (importateur de fruits, légumes et viandes pour la surgélation), Mota (importateur de fruits et légumes), et CBA (principale chaîne de supermarchés de Hongrie). 

Par ailleurs, la bilan de Maroc export précise que «la mission a permis de mieux cerner ces marchés, leur circuit de distribution axé toujours sur le réseau d’épicerie tout en prenant en considération la montée de grands distributeurs, de connaître le positionnement du Maroc par rapport à ses concurrents, notamment espagnols et turcs, et surtout de mettre l’accent sur les axes d’amélioration relatifs à nos exportations en direction de ces pays qui représentent aujourd’hui une opportunité pour les entreprises marocaines du secteur grâce à la non-concordance des périodes de production et à l’offre complémentaire nationale à leur production agricole réputée».

À ce titre, il en résulte que le Maroc devrait structurer son offre en termes de visibilité et de communication, lancer une réflexion en matière de création d’une plate-forme logistique des exportations marocaines vers ces pays et en matière de procédures de dédouanement et formalités administratives d’import pour un flux d’affaires direct du Maroc vers ces marchés voire vers la Russie et toute l’Europe centrale et de l’Est.

Aussi, Maroc Export promet que suite au succès et à l’intérêt que suscite le Maroc pour ces pays, des activités de suivi de cette mission seront organisées, notamment des «incoming mission» de donneurs d’ordre et des missions de prospection retour en Pologne et en Hongrie pour affiner la stratégie d’accès des produits marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *